“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

INTERVIEW. Sandrine Kiberlain: "Sur mon carnet scolaire, les profs écrivaient: t...

"L'Or des Pharaons" se classe en seconde position des expositions les plus visit...

Le violoniste Maxime Vengerov donne le "la" de la nouvelle saison du Philharmoni...

Des paysages et des visages représentant le temps et la vie qui coule.

Bruno Murialdo, le Piémont mis en lumière L'Union Bouliste Carnolésienne régale

Le Philharmonique de Monte-Carlo
au Grimaldi Forum.	(DR)

Philharmonique : l'année Vengerov

Plongez avec le prince Albert dans les eaux de Tubbataha… en restant à Monaco

Mis à jour le 10/07/2017 à 09:30 Publié le 10/07/2017 à 05:24
En avril 2016, le prince Albert a pris part à une expédition scientifique dans cette aire marine protégée, au bord de la mer de Sulu.

En avril 2016, le prince Albert a pris part à une expédition scientifique dans cette aire marine protégée, au bord de la mer de Sulu. Photo Institut océanographique de Monaco

Plongez avec le prince Albert dans les eaux de Tubbataha… en restant à Monaco

Avec un film documentaire, une exposition et une visite en réalité virtuelle, le Musée océanographique retrace cette exploration princière dans la mer de Sulu aux Philippines

"Quand le souverain s'engage dans une cause, il aime la regarder toujours avec ses yeux", glisse Robert Calcagno.

C'est ainsi que le directeur de l'Institut océanographique s'est retrouvé avec le souverain en avril 2016 à plonger dans le parc naturel des récifs de Tubbataha, aux Philippines, pour poser des balises Argos sur deux tortues marines. Finalité d'un programme de protection de ces animaux initié par l'Institut...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct