“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

INTERVIEW. Sandrine Kiberlain: "Sur mon carnet scolaire, les profs écrivaient: t...

"L'Or des Pharaons" se classe en seconde position des expositions les plus visit...

Le violoniste Maxime Vengerov donne le "la" de la nouvelle saison du Philharmoni...

Des paysages et des visages représentant le temps et la vie qui coule.

Bruno Murialdo, le Piémont mis en lumière L'Union Bouliste Carnolésienne régale

Le Philharmonique de Monte-Carlo
au Grimaldi Forum.	(DR)

Philharmonique : l'année Vengerov

Le Grimaldi Forum exporte Francis Bacon à Bilbao

Mis à jour le 01/10/2016 à 05:02 Publié le 01/10/2016 à 05:02
Dans les salles cathédrales du musée, le parti pris lancé au Grimaldi Forum de confronter les toiles de Bacon avec celles de maîtres de la peinture qui l'ont inspiré a été suivi.

Dans les salles cathédrales du musée, le parti pris lancé au Grimaldi Forum de confronter les toiles de Bacon avec celles de maîtres de la peinture qui l'ont inspiré a été suivi. Guggenheim Bilbao

Le Grimaldi Forum exporte Francis Bacon à Bilbao

Le musée Guggenheim propose à son tour une exposition autour de l'œuvre du peintre anglais, construite en collaboration avec le Grimaldi Forum, mais à l'atmosphère différente

Il n'y a que mille kilomètres qui séparent Monaco de Bilbao. Mais c'est une distance bien plus vaste entre l'exposition consacrée à Francis Bacon présentée en Principauté cet été et celle qui a ouvert ce jeudi au musée Guggenheim en Espagne.

C'est pourtant la même ou presque. Environ 80 % des toiles du maître britannique ont quitté Monaco début septembre pour ce temple architectural si singulier qu'est le musée Guggenheim de Bilbao, phare de l'art contemporain, qui symbolise, à lui seul, la capitale du Pays Basque espagnol.

Là où la scénographie du Grimaldi Forum enveloppait les toiles de...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct