“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Des paysages et des visages représentant le temps et la vie qui coule.

Bruno Murialdo, le Piémont mis en lumière L'Union Bouliste Carnolésienne régale

Le Philharmonique de Monte-Carlo
au Grimaldi Forum.	(DR)

Philharmonique : l'année Vengerov

La musique à l'honneur pour la 23e Journée du patrimoine ce dimanche à Monaco

YouTube lance ce mercredi ses premières séries françaises, réservées aux abonnée...

Monstre sacré du théâtre, Jean Piat est décédé à presque 94 ans

Insectomania : un bestiaire fantasmagorique de cuivre

Mis à jour le 23/04/2016 à 05:05 Publié le 23/04/2016 à 05:05

Insectomania : un bestiaire fantasmagorique de cuivre

Le Jardin exotique accueille jusqu'au 29 mai une exposition d'une trentaine de sculptures de l'artiste François Chapelain Midy. Il a sublimé les petites bêtes pour mieux en parler

Des petites bêtes devenues gigantesques se baladent depuis quelques jours dans les allées du Jardin exotique de Monaco. Drôles de bestioles fantasmagoriques aux reflets d'ébènes. Elles sont nées de l'imagination fertile de François Chapelain Midy. Sa veuve, Mireille Chapelain Midy, a veillé à l'installation de la trentaine de sculptures. Et finalement, le visiteur a l'impression qu'elles ont toujours été là. Elles sont parvenues à se...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct