“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

YouTube lance ce mercredi ses premières séries françaises, réservées aux abonnée...

Monstre sacré du théâtre, Jean Piat est décédé à presque 94 ans

L'exposition a lieu jusqu'à dimanche 23 septembre.

Èze : exposition à quatre mains à la galerie municipale

Plusieurs médias de France appelés à la grève ce lundi

Bernard Lavilliers sera en concert en octobre à Monaco

Et soudain, le festival de musique vira au tango...

Mis à jour le 05/08/2017 à 05:18 Publié le 05/08/2017 à 05:18
Hier soir, le Parvis a pris des airs de Buenos Aires grâce au talent de Juan José Mosalini.

Hier soir, le Parvis a pris des airs de Buenos Aires grâce au talent de Juan José Mosalini. Michael Alesi

Et soudain, le festival de musique vira au tango...

Entre un opéra baroque et une soirée de musique de chambre, le festival s'est ouvert hier soir au célèbre bandonéoniste argentin Juan José Mosalini sur le Parvis de la basilique Saint Michel

Il paraît qu'hier, les Alpes-Maritimes ont atteint des records de températures. Mais Météo-France a-t-elle tenu compte du concert de tango donné le soir sur le Parvis Saint Michel ? Il a dû faire monter la température de plusieurs degrés !

Le concert avait lieu dans le cadre du très sérieux Festival de musique, entre une soirée Monteverdi et un concert Ravel, devant une salle archi-comble en...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct