“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Cinq belles raisons d’aller au Théâtre Princesse-Grace

En 1949, le poète Jean Cocteau (à droite) fit la connaissance de Francine Weisweiller au cours du tournage des Enfants Terribles.	(DR)

Saint-Jean-Cap-Ferrat rend hommage à Cocteau

« Vertigo », « Wanda », « Eve », « Certains l'aiment chaud », « Volver » des portraits de femmes à l'honneur cette saison pour l'Institut audiovisuel.	(DR/ Emilio Pereda/Paola Ardizzoni/El Deseo)

Portraits de femmes

INTERVIEW. Sandrine Kiberlain: "Sur mon carnet scolaire, les profs écrivaient: t...

"L'Or des Pharaons" se classe en seconde position des expositions les plus visit...

Et soudain, le festival de musique vira au tango...

Mis à jour le 05/08/2017 à 05:18 Publié le 05/08/2017 à 05:18
Hier soir, le Parvis a pris des airs de Buenos Aires grâce au talent de Juan José Mosalini.

Hier soir, le Parvis a pris des airs de Buenos Aires grâce au talent de Juan José Mosalini. Michael Alesi

Et soudain, le festival de musique vira au tango...

Entre un opéra baroque et une soirée de musique de chambre, le festival s'est ouvert hier soir au célèbre bandonéoniste argentin Juan José Mosalini sur le Parvis de la basilique Saint Michel

Il paraît qu'hier, les Alpes-Maritimes ont atteint des records de températures. Mais Météo-France a-t-elle tenu compte du concert de tango donné le soir sur le Parvis Saint Michel ? Il a dû faire monter la température de plusieurs degrés !

Le concert avait lieu dans le cadre du très sérieux Festival de musique, entre une soirée Monteverdi et un concert Ravel, devant une salle archi-comble en...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct