“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'exposition a lieu jusqu'à dimanche 23 septembre.

Èze : exposition à quatre mains à la galerie municipale

Plusieurs médias de France appelés à la grève ce lundi

Bernard Lavilliers sera en concert en octobre à Monaco

Un fabuleux trésor découvert sous un théâtre italien

INTERVIEW. Savez-vous comment est née "La ballade des gens heureux" de Gérard Le...

Des rubis birmans, comme s'il en pleuvait

Mis à jour le 12/08/2017 à 05:19 Publié le 12/08/2017 à 05:19
Ces pierres de légendes sont tellement rares qu'elles sont plus chères que les diamants rappelle Ravi Lunia, propriétaire des joyaux.

Ces pierres de légendes sont tellement rares qu'elles sont plus chères que les diamants rappelle Ravi Lunia, propriétaire des joyaux. Michael Alesi

Des rubis birmans, comme s'il en pleuvait

L'hôtel Hermitage accueille jusqu'au 21 août la plus grande exposition au monde de pierres « sang de pigeon ». Pour le plaisir des yeux, et des investisseurs avisés

Jamais autant de rubis birmans n'avaient été réunis dans un même lieu, d'après Ravi Lunia, propriétaire de l'entreprise Faidee et de ces précieux joyaux.

Ce qu'il faut savoir, c'est que le rubis birman c'est la Rolls des pierres précieuses. En Inde, on l'appelle le « Roi des gemmes ». Tout est dit.

« D'habitude, ces pièces...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct