“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

« Vertigo », « Wanda », « Eve », « Certains l'aiment chaud », « Volver » des portraits de femmes à l'honneur cette saison pour l'Institut audiovisuel.	(DR/ Emilio Pereda/Paola Ardizzoni/El Deseo)

Portraits de femmes

INTERVIEW. Sandrine Kiberlain: "Sur mon carnet scolaire, les profs écrivaient: t...

"L'Or des Pharaons" se classe en seconde position des expositions les plus visit...

Le violoniste Maxime Vengerov donne le "la" de la nouvelle saison du Philharmoni...

Des paysages et des visages représentant le temps et la vie qui coule.

Bruno Murialdo, le Piémont mis en lumière L'Union Bouliste Carnolésienne régale

Angelo Spataro : des tatamis au chevalet !

Mis à jour le 02/12/2015 à 09:33 Publié le 02/12/2015 à 09:33
Angelo Spataro présente son livre au président du Comité international olympique, Thomas Bach.	(DR)

Angelo Spataro : des tatamis au chevalet !

On ne présente plus Angelo Spataro.

On ne présente plus Angelo Spataro. L'homme qui a battu Jean-Claude Van Damme, l'ancien champion de karaté qui a introduit le taekwondo à Monaco, le directeur technique de l'ASM Karaté, parcourt le monde où il est réclamé par de nombreuses équipes nationales pour enseigner sa discipline. Ce que l'on sait moins, c'est qu'Angelo s'est découvert il y a quelques années une passion pour la peinture. Ses compétitions, ses fonctions au sein...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct