“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

« Vertigo », « Wanda », « Eve », « Certains l'aiment chaud », « Volver » des portraits de femmes à l'honneur cette saison pour l'Institut audiovisuel.	(DR/ Emilio Pereda/Paola Ardizzoni/El Deseo)

Portraits de femmes

INTERVIEW. Sandrine Kiberlain: "Sur mon carnet scolaire, les profs écrivaient: t...

"L'Or des Pharaons" se classe en seconde position des expositions les plus visit...

Le violoniste Maxime Vengerov donne le "la" de la nouvelle saison du Philharmoni...

Des paysages et des visages représentant le temps et la vie qui coule.

Bruno Murialdo, le Piémont mis en lumière L'Union Bouliste Carnolésienne régale

5 bonnes raisons de réserver votre place aux Sérénissimes de l'humour à Monaco

Mis à jour le 20/12/2017 à 08:42 Publié le 20/12/2017 à 08:41
Le comte de Bouderbala est un vrai dribbler de mot et de rires.

Le comte de Bouderbala est un vrai dribbler de mot et de rires. Photo Ben Dauchez

5 bonnes raisons de réserver votre place aux Sérénissimes de l'humour à Monaco

Organisée par Monaco live productions, en partenariat avec Rire et Chansons, Nice-Matin et le Grimaldi Forum, la treizième édition des Sérénissimes de l'humour permettra de retrouver, au Grimaldi Forum du 21 au 24 mars 2018, les grandes figures de l’humour français. Ces artistes se produisent au Grimaldi Forum au profit de l’Amade Monaco, donc de l’enfance en danger. Et pour réserver vos places, c'est dès maintenant. Voici 5 bonnes raisons d'y aller.

1 : Le comte de Bouderbala

Prince du rire? Roi des fous? Non, juste le comte de Bouderbala (qui signifie guenilles en arabe). Ce virtuose de l’humour a eu mille vies avant de muscler les zygomatiques de plus d’un million de Français venus le voir en salle.

D’abord basketteur professionnel aux États-Unis, et diplômé en business de l’université du Connecticut, le jeune homme voulait être là où on ne l’attend pas. De sa passion du slam et du ballon orange, il a gardé le flow, le sens du rythme et une cadence soutenue pour dépeindre les petits travers de notre société.

D’Alger à Paris en passant par New York, le comte décortique et assène des vacheries avec tendresse, et nous fait réfléchir.

Mercredi 21 mars -salle Prince Pierre - 20 h - 40 €.

2 : François-Xavier Demaison

Cela fait dix ans que le public a adopté ce comédien au nom à rallonge et surtout au grand cœur. Passionné par le théâtre depuis l’enfance, il a fait des études de politique et travaillé dans la finance à Wall Street, avant de tout plaquer pour revenir vivre de sa passion.

Repéré par Samuel Le Bihan, enrôlé par Stéphane Bern qui le recrute pour ses émissions, Demaison a adopté le succès. Dans son dernier spectacle, il aborde pêle-mêle: la Corse, un castor inculpé pour trafic de sciure, un régime détox ou une association lucrative sans but.

Ce monsieur mille-faces n’a pas fini de faire rire son public.

Jeudi 22 mars - Salle Prince Pierre - 20 h - 40 €.

Tout va tellement vite qu’on a l’impression qu’ils sont trois.
Tout va tellement vite qu’on a l’impression qu’ils sont trois. Photo Jean-Baptiste Mondiano

3 : Franck Dubosc

Alors? On n’attend pas Franck Dubosc? Celui qui a incarné le mythique Patrick Chirac dans le film "Camping", sera sur les planches monégasques le vendredi soir.

Bien connu pour avoir partagé l’affiche d’Élie Semoun dans les petites annonces, et pour ses multiples rôles de séducteur maladroit ou insupportable, le comédien joue avec son physique de bellâtre pour faire hurler de rire son public en racontant les épisodes cocasses de sa vie.

Il présentera cette fois son tout nouveau spectacle, actuellement en tournée de rodage et jalousement protégé.  Impossible donc de savoir ce qui attendra le public. Mais une source proche du dossier assure avoir entendu moult éclats de rire, et trouvé en sortie de spectacle des visiteurs totalement conquis.

Vendredi 23 mars - Salle des Princes - 20h - de 45 à 50 €.

Celui qui a incarné le mythique Patrick Chirac dans
Celui qui a incarné le mythique Patrick Chirac dans Photo DR

4 : Mathieu Madénian

Dire qu’il a failli devenir avocat spécialisé en criminologie… Ça aurait été un crime de priver le public de son pouvoir comique.

Depuis plusieurs années maintenant, Mathieu Madénian promène son accent de scènes en plateaux télé et studios de radio. Quel que soit le support, il est présent dans tous les médias. Il a même sa propre rubrique dans Charlie Hebdo. Devenu maître en matière d’autodérision, chaque situation de son quotidien est matière à une bonne rigolade.

Et c’est précisément ce quotidien qu’il vient partager avec son public dans ce tout nouveau spectacle, où en nous racontant sa vie à lui, il nous parle de nos vies à nous.

Samedi 24 mars - Salle Prince Pierre - 20 h - 40 €.

Mathieu Madénian et son inimitable crinière ébourrifée.
Mathieu Madénian et son inimitable crinière ébourrifée. Photo Pascalito

5 : Kevin et Tom, le duo bonus

En première partie de chaque spectacle, un duo complètement azimuté présentera son dernier spectacle: Kevin et Tom.
Derrière ces noms de jeunes sympas, se cachent Kevin Levy, diplômé en comédie musicale (oui, oui!), et Tom Leeb, formé à la comédie aux États-Unis, et fils de Michel Leeb.

Un duo explosif qui passe son temps dans le quiproquo et qui se parle sans jamais se comprendre.

Kevin et Tom assureront la première partie chaque soir.
Kevin et Tom assureront la première partie chaque soir. Photo DR

La suite du direct