“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Coca-Cola envisage d'utiliser du cannabidiol dans ses boissons

Le jeu vidéo FIFA 19 sort bientôt, on connaît déjà les notes des joueurs de l'OG...

Vous devriez bientôt payer la redevance télé... même si vous n'en avez pas

Deux cas de peste porcine africaine détectés sur des sangliers

Le Marché des saveurs d’Italie souffle ses dix bougies à Beausoleil

Pari réussi pour les Jardins d'Apolline à Monaco

Mis à jour le 22/10/2015 à 08:46 Publié le 22/10/2015 à 08:44
Promenade Honoré-II, les Jardins d’Apolline ont créé un quartier.

Promenade Honoré-II, les Jardins d’Apolline ont créé un quartier. Jean-François Ottonello

Pari réussi pour les Jardins d'Apolline à Monaco

Investis il y a tout juste deux ans, les immeubles et locaux de la promenade Honoré-II, entre Fontvieille et La Condamine, ont su convaincre commerçants et riverains

Ils ont poussé là, à la place de l'ancienne gare et de l'hôtel Terminus. Les derniers logements ont été attribués en mai 2013. La majorité des commerçants s'y est installée il y a tout juste deux ans. Et pourtant, on a comme l'impression que les Jardins d'Apolline ont toujours été là.

Cet ensemble de 237 logements domaniaux* et 1.400 m² de surface commerciale fait désormais complètement partie du paysage.

Passage presque obligé entre Fontvieille et La Condamine.

Un véritable nouveau quartier, entre la promenade Honoré-II et la placette intérieure. Et sur les lieux, une vie de quartier semble s'être organisée tout aussi rapidement.

Hypercentral et facile d'accès

"Nous avions fait une demande pour être ici et on ne regrette pas, résume Isabelle, une riveraine croisée sur la place. C'est vrai qu'on ne se réunit pas comme le font certains pour la fête des voisins par exemple, mais l'entente est cordiale et le quartier est dynamique."

Même avis du côté des commerçants. Qui sont bien décidés à faire bouger l'allée et sa placette. Arrivée en septembre 2013, Chrystel Mullot ne tarit pas d'éloge sur son nouveau quartier: "C'est magique! Hypercentral, très facile d'accès. Honnêtement, j'ai eu un peu peur au début, d'autant que c'était une création d'activité après 15 ans d'arrêt et que l'on était situé sur l'arrière, vers la place", se souvient la responsable de la boutique de trophées Mylord.

"Mais c'était un très bon pari. C'est très vivant, il y a du passage. Et on a un super gardien." Gardien dont, c'est un fait, les qualités sont vantées par plusieurs commerçants.

Même satisfaction juste en face, chez Stéphane Lobonot. Chez MAD, son école de danse de 250m², il est "aux anges". "Venir ici est la meilleure chose qui nous soit arrivée. On est super bien situé,dit-il.On a pu se développer et on est devenu une locomotive pour le quartier."

Et il n'y a se poster devant la vitrine quelques instants pour constater qu'il dit vrai. Les allées et venues des danseuses sont incessantes. Ravi, Stéphane Lobonot vient même d'investir un nouveau petit local, en fond de place: "C'est leMAD store, parce que de nombreux inscrits nous faisaient remarquer qu'il était difficile de trouver des articles de danse classique ici."

Plus de verdure et de signalétique

Atout majeur de ce nouveau quartier donc, l'emplacement.

"On est juste entre Fontvieille et La Condamine. On a l'ascenseur qui monte de Carrefour juste à côté. Le Starbucks et la boutique ASM qui attirent du monde. C'est un quartier moderne, qui bouge", s'enthousiasme également Dany Tontodimamma, dans la boutique de prêt-à-porter Popsy Monaco.

Tout va donc pour le mieux dans le meilleur monde aux Jardins d'Apolline. Mais certains ont quand même quelques idées pour que ce soit… encore mieux.

"Ce qui est dommage, c'est que les emplacements pour les plantes s'arrêtent devant chez nous,ajoute Dany, au bout de la promenade Honoré-II. Un peu de verdure supplémentaire réchaufferait certainement le tout."

Autre idée : une signalétique renforcée. 

"Ici, c'est génial. Le seul défaut, c'est que ça manque de panneaux quand on prend l'ascenseur", remarque Anthony Orengo, responsable du coffee-shop Emilie's cookies.

Meme idée pour Céline Gabrielli, dans la boutique de fêtes Célébration.

"Il n'y a que le jardin exotique et le palais qui sont indiqués, on pourrait aussi indiquer la zone commerciale", note-t-elle.

Avant de proposer: "Et pourquoi pas un petit kiosque information tourisme par ici ? Car, souvent, quand les gens sortent de l'ascenseur ils sont perdus, et c'est nous qu'ils viennent voir."

*Tous les logements ont été affectés. Aujourd'hui, seuls les appartements libérés suite à la Commission d'attribution du 19 février sont libres. Ils seront, si nécessaire, après rénovation, inclus à la prochaine Commission.


La suite du direct