“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

« Vertigo », « Wanda », « Eve », « Certains l'aiment chaud », « Volver » des portraits de femmes à l'honneur cette saison pour l'Institut audiovisuel.	(DR/ Emilio Pereda/Paola Ardizzoni/El Deseo)

Portraits de femmes

INTERVIEW. Sandrine Kiberlain: "Sur mon carnet scolaire, les profs écrivaient: t...

YouTube lance ce mercredi ses premières séries françaises, réservées aux abonnée...

Un ancien nageur de Monaco devenu acteur rêve de se faire un nom à Hollywood

Ce jazzman compose la musique d'un dessin animé dédié à Monaco

Projection en avant-première du "Prince et la mer" au musée océanographique de Monaco

Mis à jour le 04/12/2017 à 13:42 Publié le 04/12/2017 à 13:42
Reflet chromé pour le squelette de baleine.

Reflet chromé pour le squelette de baleine. Photo C.D.

Projection en avant-première du "Prince et la mer" au musée océanographique de Monaco

Aller sur les traces d’Albert Ier avec le prince Albert II et donner la parole aux pêcheurs de Macaronésie. C’est la belle histoire que développe en 75 minutes la réalisatrice Christine Oberdorff pour son enquête d’Ushuaia TV "Le Prince et la mer", dans le cadre de la première campagne du Yersin.

Le film sera projeté ce mardi 5 décembre, à 17 heures, au musée océanographique. Les images ont été prises essentiellement en septembre au Cap vert.

"Réconcilier l’humanité avec la mer"

Dans ce pays où il s’agit d’abord de survivre, le message en faveur de la cause environnementale n’est pas facile à donner. "Il y a un immense espoir de savoir qu’un chef d’État consacre une partie de son temps à défendre les océans, souligne Christine Oberdorff. J’ai constaté que le prince était vraiment sur le terrain. C’est la première fois qu’une enquête Ushuaïa TV se fait avec un chef d’État. Le slogan 'Réconcilier l’humanité avec la mer' n’est pas idéaliste; il y a des compromis possibles."

Le prince Albert II est resté deux jours à Madère et une journée et demie au cap vert. Il a participé a des restitutions d’ateliers, a plongé.

Avec l’équipe de réalisateurs, il est allé dans des grottes où sont les phoques moines.

Une immersion complète donc pour le souverain que le public invité peut découvrir demain au musée océanographique ou bientôt sur Ushuaia TV.


La suite du direct