“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

« Vertigo », « Wanda », « Eve », « Certains l'aiment chaud », « Volver » des portraits de femmes à l'honneur cette saison pour l'Institut audiovisuel.	(DR/ Emilio Pereda/Paola Ardizzoni/El Deseo)

Portraits de femmes

INTERVIEW. Sandrine Kiberlain: "Sur mon carnet scolaire, les profs écrivaient: t...

YouTube lance ce mercredi ses premières séries françaises, réservées aux abonnée...

Un ancien nageur de Monaco devenu acteur rêve de se faire un nom à Hollywood

Ce jazzman compose la musique d'un dessin animé dédié à Monaco

Lelouch : L'amour, ne protège pas de l'amour

Mis à jour le 09/12/2015 à 05:08 Publié le 09/12/2015 à 05:08

Lelouch : L'amour, ne protège pas de l'amour

De Claude Lelouch (France).

Claude Lelouch : 78 ans aux fraises et toujours la passion du cinéma chevillée au corps.Né d’une discussion entre Jean Dujardin et Elsa Zylberstein sur leur film préféré du bonhomme (Un Homme qui me plaît, cru 1969), Un + Une vient s’ajouter à une filmographie riche d’une quarantaine de films et faite, comme la vie de leur auteur, de haut et de bas. De très haut parfois (Un Homme et une Femme, Un Homme qui me plaît, L’Aventure c’est l’aventure, Itinéraire d’un enfant gâté) mais aussi de très bas (Salaud, on t’aime pour ne citer, par charité, que le dernier en date). Un +Une fait clairement partie de la première catégorie.Et Lelouch en est tellement fier qu’il a pris son bâton de pèlerin pour en parler à tous les journalistes de France et de Navarre.Infatigable et intarissable! Extraits choisis de son passage à Nice, où l’accompagnaient ses deux acteurs…

ça vous est souvent arrivé que des acteurs vous sollicitent aussi...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct