“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

« Vertigo », « Wanda », « Eve », « Certains l'aiment chaud », « Volver » des portraits de femmes à l'honneur cette saison pour l'Institut audiovisuel.	(DR/ Emilio Pereda/Paola Ardizzoni/El Deseo)

Portraits de femmes

INTERVIEW. Sandrine Kiberlain: "Sur mon carnet scolaire, les profs écrivaient: t...

YouTube lance ce mercredi ses premières séries françaises, réservées aux abonnée...

Un ancien nageur de Monaco devenu acteur rêve de se faire un nom à Hollywood

Ce jazzman compose la musique d'un dessin animé dédié à Monaco

INTERVIEW. Jean-Louis Trintignant: "J'arrête le cinéma!"

Mis à jour le 19/07/2018 à 15:12 Publié le 20/07/2018 à 09:00
Diminué, Jean-Louis Trintignant ne fera plus de cinéma.

Diminué, Jean-Louis Trintignant ne fera plus de cinéma. DR

INTERVIEW. Jean-Louis Trintignant: "J'arrête le cinéma!"

Captation d’un spectacle qu’il a joué notamment à Antibes, un coffret vient de paraître chez Sony. Trintignant y lit des poèmes libertaires sur une musique d’Astor Piazzolla interprétée par l’accordéoniste Daniel Mille et un quartet à cordes. Nous l'avons rencontré pour notre magazine Week-End, en kiosque ce vendredi 20 juillet.

Au téléphone, une voix douce, suspendue. Celle de Jean-Louis Trintignant, 87 ans.
Les mots d'abord sont comptés, puis le comédien se laisse aller à quelques confidences où il est question de musique, de poésie, de vie et de mort. "J'avais un peu peur de parler à un journaliste", s'excuse-t-il avant de prendre congé au terme d'un long entretien.
"Avec les journalistes et les metteurs en scène, on est souvent humilié…"
Alors que paraît chez Sony un coffret CD/DVD du spectacle autour de la poésie libertaire qu'il a joué à deux reprises au théâtre Anthéa à Antibe, Trintignant glisse cette annonce: "J'arrête le cinéma". Il vient de refuser un film de Dumont.

DVD et CD, c'était prévu au programme?
Oui, c'était prévu. Ce spectacle, on ne l'a...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct