“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Céline Molière, la chef d'entreprise atypique d'Emilie & the cool kids qui trans...

En arrivant ce dimanche à Monaco, Rémi Camus a bouclé son incroyable tour de Fra...

Comment ces villages se battent pour leur patrimoine (1/2). Ils misent sur le Lo...

VIDEO Cap-d'Ail fête son héros Didier Deschamps en présence de la coupe du Monde...

PHOTOS. Il détient plus de 4000 jouets en fer et souhaite créer un musée

Le projet fou de tour du monde d'un marin handicapé à Monaco

Mis à jour le 28/09/2015 à 09:11 Publié le 28/09/2015 à 09:09
À 49 ans, Geoff Holt est le premier navigateur tétraplégique à avoir effectué une traversée sans assistance de l’océan Atlantique.

À 49 ans, Geoff Holt est le premier navigateur tétraplégique à avoir effectué une traversée sans assistance de l’océan Atlantique. Photo Michael Alesi

Le projet fou de tour du monde d'un marin handicapé à Monaco

Tétraplégique depuis ses 18 ans et marin depuis l’adolescence, Geoff Holt entend réaliser en 2017, un tour du monde marin, sans assistance. Avec le départ et l’arrivée de Monaco

C’est un exemple. Un exemple de courage et de détermination. Geoff Holt, 49 ans, était l’invité du Yacht-club. Devant le prince Albert II et un parterre d’invités, il a raconté son histoire.

Celle d’un Britannique, amoureux de la mer, marin professionnel depuis ses 16 ans et foudroyé deux ans plus tard par un accident de plongée. Il reste paralysé. Tétraplégique. Cloué dans un lit les premières années.

 "J'ai, depuis, passé ma vie à réfléchir comment reprendre la navigation. Et ravoir ce sentiment incroyable de prendre la mer et de percevoir le vent et l'eau dans son visage, qui vous fait sentir vivant."

Un voyage comme une thérapie

En 2007, il est le premier navigateur handicapé à boucler le tour d'Angleterre. En 2010, il refait, comme quand il avait 16 ans, une traversée de l'Atlantique en catamaran adapté. Des Canaries aux Caraïbes, sans assistance marine. Mais avec une infirmière à bord.

"Je peux activer les boutons de commandement du bateau seul, mais j'ai besoin de quelqu'un pour m'aider à descendre de mon fauteuil et à me nourrir", détaille-t-il.

Son prochain défi, Geoff Holt veut le relever au printemps 2017, en s'embarquant pour un tour du monde.

"Ce voyage, je voudrais le démarrer et le finir à Monaco. Pour faire de la Principauté un emblème pour la navigation des personnes handicapées. Et inspirer les gens à mobilité réduite à prendre la mer."

Il devrait être accompagné par deux infirmières qui l'assisteront pour se déplacer, "mais je ne veux pas de gens qui sachent naviguer, pour rester maître à bord dans ce projet", souligne-t-il avec le sourire.

Dans son entreprise, le marin est soutenu par l'homme d'affaires Philippe Pozzo di Borgo (qui a inspiré le film Intouchables) et le nageur handicapé Philippe Croizon.

"Ce voyage ce sera à la fois une thérapie, une recréation, mais aussi une vocation", continue le navigateur.

Dans son sillage, Geoff Holt entend en effet rendre la navigation accessible à tous. Pas seulement par des bateaux adaptés. Mais en sensibilisant les constructeurs navals à concevoir tous leurs bateaux avec des espaces assez grand pour permettre à un fauteuil roulant d'embarquer.

C'était l'un des objectifs de sa conférence au Yacht-club: faire passer ce message. À bon entendeur…


La suite du direct