“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Basket: Lazeric Jones nouveau meneur de Monaco

Basket: D.J. Cooper quitte Monaco

L’ASM Handball d’attaque pour une nouvelle saison

L'ESCR n'a trouvé qu'une fois la faille. Insuffisant pour s'imposer face aux Provençaux de Saint-Rémy.

Monaco sérieux

Le défenseur de l'ASM Jemerson se rêve en joueur de NBA au Magic d'Orlando dans un clip promotionnel.

L'ASM et le Magic d'Orlando partenaires de jeux… vidéos

Le basketteur D.J. Cooper de retour à Monaco

Mis à jour le 19/10/2017 à 08:23 Publié le 19/10/2017 à 08:20
DJ Cooper, ici sous le maillot de la Roca Team en /, devrait reprendre lamène sur le Rocher. Un retour qui marquerait les esprits.

DJ Cooper, ici sous le maillot de la Roca Team en /, devrait reprendre lamène sur le Rocher. Un retour qui marquerait les esprits. Photo Jean-François Ottonello

Le basketteur D.J. Cooper de retour à Monaco

C'est fait, le meneur de jeu américain D.J. Cooper (1,83m) est de retour sur le Rocher. Un gros coup de la part du club monégasque.

Elu MVP (meilleur joueur) de Pro A la saison passée sous le maillot de Pau-Orthez, D.J. Cooper s'était révélé en France en 2015/16 à Monaco.

Après avoir débuté cette saison à Gravelines, Cooper a préféré changer de cap et s'est séparé à l'amiable avec le club nordiste.

Génial passeur et bon scoreur, le retour du gaucher américain à l'ASM confirme les fortes ambitions de la Roca Team.

Sur le Rocher, le joueur de 27 ans va retrouver les méthodes de coach Mitrovic.

"J'ai failli signer en Turquie et puis Monaco m'a contacté", explique D.J. Cooper. "Les offres turques étaient plus intéressantes financièrement mais j'ai décidé que le mieux pour ma carrière était de rejoindre une équipe avec des objectifs importants. Je connais le management de la Roca Team, le coaching staff, je me souviens encore de la façon dont nous avons gagné la Leaders Cup (2016). Sergey Gladyr et Amara Sy ont été de grands équipiers, de même que Kika (Kikanovic) avec qui j'ai joué à Enisey (Russie). C'est pourquoi j'ai décidé de revenir".


La suite du direct