“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Autour du prince et Charles Leclerc, Lorenzo, Arthur, Jules, Noa et Andréa.

Charles Leclerc en famille et entre copains

Le prince Albert-II salue le "talent, l'esprit de perfectionniste et la détermin...

En haut : en octobre 2017, Charles Leclerc fêtait en famille - rue Caroline - son titre de champion de Formule 2. Un an plus tard, après une première saison en F1, il rejoint l'écurie Ferrari. À gauche : Charles, en 2018, lors de son premier Grand Prix F1 à Monaco, sous les couleurs d'Alfa Romeo Sauber. A droite : Alors entouré de Jules Bianchi, l'ami et frère disparu, et Felipe Massa, pilote de la Scuderia entre 2006 et 2013.

Charles Leclerc hisse haut les couleurs de Monaco

Formule1: le Monégasque Charles Leclerc remplacera Kimi Räikkönen chez Ferrari e...

On connait les dates des Grands Prix de F1 du Castellet et de Monaco pour 2019

VIDEO. La belle frayeur de Jenson Button jeudi matin à Monaco

Mis à jour le 26/05/2016 à 13:46 Publié le 26/05/2016 à 13:43
Jenson Button.

Jenson Button. Photo Jean-François Ottonello

VIDEO. La belle frayeur de Jenson Button jeudi matin à Monaco

L'incident est finalement sans gravité. Mais il aurait pu avoir de très lourdes conséquences...

Lors de la 1re séance d'essais libres remportée par Lewis Hamilton ce jeudi matin sur le circuit de Monaco, le pilote britannique Jenson Button (McLaren-Honda) en a été quitte pour une grosse frayeur.

Au passage de Nico Rosberg à Sainte-Dévote, une mini-plaque d'égoût ou de drainage, en acier ou en fonte, a été soulevée. Elle est venue heurter de plein fouet la suspension avant droite de Jenson Button.

Si les images au ralenti ne sont pas si impressionnantes, on préfère ne pas imaginer les conséquences qu'aurait pu avoir cet incident à la vitesse à laquelle était lancé le pilote britannique. 

Un motif en tout cas suffisant pour arrêter la séance avec un peu d'avance sur l'horaire prévu...


La suite du direct