“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le Monégasque Charles Leclerc teste une Ferrari sur le circuit du Castellet

PHOTOS. Le pilote monégasque Charles Leclerc fête son arrivée dans l'écurie Ferr...

Le prince Albert-II salue le "talent, l'esprit de perfectionniste et la détermin...

En haut : en octobre 2017, Charles Leclerc fêtait en famille - rue Caroline - son titre de champion de Formule 2. Un an plus tard, après une première saison en F1, il rejoint l'écurie Ferrari. À gauche : Charles, en 2018, lors de son premier Grand Prix F1 à Monaco, sous les couleurs d'Alfa Romeo Sauber. A droite : Alors entouré de Jules Bianchi, l'ami et frère disparu, et Felipe Massa, pilote de la Scuderia entre 2006 et 2013.

Charles Leclerc hisse haut les couleurs de Monaco

Formule1: le Monégasque Charles Leclerc remplacera Kimi Räikkönen chez Ferrari e...

Venturi sur le podium des Formule E à Long Beach

Mis à jour le 03/04/2016 à 08:42 Publié le 03/04/2016 à 08:35
Stéphane Sarrazin dans sa monoplace Venturi

Stéphane Sarrazin dans sa monoplace Venturi Photo DR

Venturi sur le podium des Formule E à Long Beach

Déjà performant lors des qualifications, le pilote gardois Stéphane Sarrazin, licencié à l'ASA Grasse est parvenu à "transformer" l'essai de belle manière en finissant sur les talons du vainqueur brésilien Lucas di Grassi (Audi-Abt).

Cette fois, elle le tient ! Après être passée à côté de justesse en plusieurs occasions, l'écurie du constructeur monégasque Venturi engagée en championnat FIA Formule E (monoplaces électriques) a décroché son premier podium de la saison 2015-2016 aux Etats-Unis grâce à Stéphane Sarrazin, 2e de l'ePrix de Long Beach (Californie).

Déjà performant lors des qualifications (4e), le pilote gardois licencié à l'ASA Grasse est parvenu à "transformer" l'essai de belle manière en finissant sur les talons (2e à 0''787) du vainqueur brésilien Lucas di Grassi (Audi-Abt) au terme des 41 tours de course.

Son coéquipier britannique, Mike Conway, a quant à lui pris la 10e place.

"Je suis ravi de réussir enfin à concrétiser le travail de l'équipe", jubile Sarrazin, désormais 5e du championnat pilotes avec 48 points au compteur. "Tout a parfaitement fonctionné d'un bout à l'autre sur ce tracé. Ça donne envie d'aller plus haut!"

Son rêve de victoire se réalisera peut-être lors de l'échéance suivante, le 1er ePrix de Paris programmé le 23 avril prochain sur un circuit inédit autour des Invalides. 

à partir de 1 €


La suite du direct