“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le Monégasque Charles Leclerc teste une Ferrari sur le circuit du Castellet

PHOTOS. Le pilote monégasque Charles Leclerc fête son arrivée dans l'écurie Ferr...

Le prince Albert-II salue le "talent, l'esprit de perfectionniste et la détermin...

En haut : en octobre 2017, Charles Leclerc fêtait en famille - rue Caroline - son titre de champion de Formule 2. Un an plus tard, après une première saison en F1, il rejoint l'écurie Ferrari. À gauche : Charles, en 2018, lors de son premier Grand Prix F1 à Monaco, sous les couleurs d'Alfa Romeo Sauber. A droite : Alors entouré de Jules Bianchi, l'ami et frère disparu, et Felipe Massa, pilote de la Scuderia entre 2006 et 2013.

Charles Leclerc hisse haut les couleurs de Monaco

Formule1: le Monégasque Charles Leclerc remplacera Kimi Räikkönen chez Ferrari e...

Venturi dévoile la nouvelle génération de son bolide électrique de Formule E

Mis à jour le 26/03/2018 à 10:14 Publié le 26/03/2018 à 05:14
La Formule E "Gen2" va débuter son rodage dès aujourd'hui, demain et mercredi en Espagne

La Formule E "Gen2" va débuter son rodage dès aujourd'hui, demain et mercredi en Espagne Photo DR

Venturi dévoile la nouvelle génération de son bolide électrique de Formule E

Beaucoup plus performante et endurante, la monoplace électrique « génération 2 » débutera en course l'hiver prochain. Voici les premières images de la Venturi VFE05 « made in Monaco »

Elle s'appelle ''Gen2''. C'est la Formule E de demain. Autrement dit, la monoplace électrique qui entrera en piste dans huit ou neuf mois, à l'aube de la saison 5 (2018-2019).

Dès la diffusion des premières vues 3D, son grand méchant look futuriste de batmobile avait fait couler beaucoup d'encre et de salive. Tout comme ses caractéristiques techniques promettant un bond en avant en termes de performance et de technologie pour ce jeune championnat qui grandit très vite sans bruit. Forte impression confirmée le 6 mars sous les sunlights du Salon de Genève, théâtre de sa présentation statique.

Alors que toutes les équipes du plateau FE ont rendez-vous aujourd'hui en Espagne, sur le circuit Monteblanco, entre...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct