“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le Monégasque Charles Leclerc teste une Ferrari sur le circuit du Castellet

PHOTOS. Le pilote monégasque Charles Leclerc fête son arrivée dans l'écurie Ferr...

Le prince Albert-II salue le "talent, l'esprit de perfectionniste et la détermin...

En haut : en octobre 2017, Charles Leclerc fêtait en famille - rue Caroline - son titre de champion de Formule 2. Un an plus tard, après une première saison en F1, il rejoint l'écurie Ferrari. À gauche : Charles, en 2018, lors de son premier Grand Prix F1 à Monaco, sous les couleurs d'Alfa Romeo Sauber. A droite : Alors entouré de Jules Bianchi, l'ami et frère disparu, et Felipe Massa, pilote de la Scuderia entre 2006 et 2013.

Charles Leclerc hisse haut les couleurs de Monaco

Formule1: le Monégasque Charles Leclerc remplacera Kimi Räikkönen chez Ferrari e...

Trois Grands Prix en un mois à Monaco: décision imminente

Mis à jour le 04/05/2016 à 05:07 Publié le 04/05/2016 à 05:07
La principale difficulté sera de démonter les installations du Grand Prix dans les temps pour permettre au Jumping international de Monte-Carlo de s'installer sur le port.

La principale difficulté sera de démonter les installations du Grand Prix dans les temps pour permettre au Jumping international de Monte-Carlo de s'installer sur le port. Photo Michael Alesi

Trois Grands Prix en un mois à Monaco: décision imminente

Un Grand Prix Historique, puis un Grand Prix de F1 et un ePrix : on saura dans les prochaines heures si la Principauté relève ce pari fou. Hier, les jeux étaient quasiment faits

Ce matin, le prince Albert II devrait avoir tous les éléments en main pour trancher. Après une journée de consultations, hier, le ministre d'Etat Serge Telle rendra un avis technique. Selon toute vraisemblance, le souverain, actuellement en déplacement, devrait annoncer, au plus tard vendredi, que le Grand Prix électrique initialement prévu le 4 juin à Moscou se déroulera finalement à Monaco.

« Le principe est acquis, glisse-t-on du côté du Palais princier. Il reste quelques incertitudes à lever mais c'est quasiment fait. »

Branle-bas de combat

Lors du dernier ePrix à Paris le 23 avril, le patron de Formula E a demandé au prince Albert si Monaco pouvait accueillir l'épreuve du 4 juin, en raison de la défaillance de Moscou (lire notre édition du 30 avril)....

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct