“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le Monégasque Charles Leclerc teste une Ferrari sur le circuit du Castellet

PHOTOS. Le pilote monégasque Charles Leclerc fête son arrivée dans l'écurie Ferr...

Le prince Albert-II salue le "talent, l'esprit de perfectionniste et la détermin...

En haut : en octobre 2017, Charles Leclerc fêtait en famille - rue Caroline - son titre de champion de Formule 2. Un an plus tard, après une première saison en F1, il rejoint l'écurie Ferrari. À gauche : Charles, en 2018, lors de son premier Grand Prix F1 à Monaco, sous les couleurs d'Alfa Romeo Sauber. A droite : Alors entouré de Jules Bianchi, l'ami et frère disparu, et Felipe Massa, pilote de la Scuderia entre 2006 et 2013.

Charles Leclerc hisse haut les couleurs de Monaco

Formule1: le Monégasque Charles Leclerc remplacera Kimi Räikkönen chez Ferrari e...

Sébastien Ogier entrevoit la victoire au rallye Monte-Carlo

Mis à jour le 23/01/2016 à 16:50 Publié le 23/01/2016 à 16:46
Sébastien Ogier

Sébastien Ogier Photo AFP

Sébastien Ogier entrevoit la victoire au rallye Monte-Carlo

Sébastien Ogier (Volkswagen Polo) devrait, sauf surprise, marquer une quatrième fois de son empreinte le palmarès du Rallye Monte­Carlo.

Les dés sont jetés. Et les jeux presque faits. Sauf mauvaise surprise ce dimanche matin sur le parcours azuréen de l'étape finale, entre cols de Braus et de Turini, Sébastien Ogier (Volkswagen Polo) marquera une quatrième fois de son empreinte le palmarès du Rallye Monte­-Carlo. 

Sous pression depuis le départ, le champion du monde a en effet vu son principal rival garnir la liste des abandons après l'ultime épreuve spéciale disputée dans les Hautes-­Alpes (ES 12).

Alors qu'il pointait à moins d'une demi­-minute du leader, le Britannique Kris Meeke (DS3) s'est arrêté définitivement sur l'itinéraire de liaison conduisant à Sisteron, boîte de vitesse hors service suite à un choc dans le décor du sprint précédent.

Même motif, même punition un peu plus tôt pour le Finlandais Jari­-Matti Latvala (Polo) qui a cassé un amortisseur en perdant les pédales (ES 11).

Ces deux retraits font les affaires du Norvégien Andreas Mikkelsen, troisième larron du camp VW, désormais 2e à 1'59''7, et du Belge Thierry Neuville (Hyundai i20), 3e à 2'12''2.

Pendant que l'intouchable homme de tête achèvera sa marche triomphale en mode gestion, nul doute que le duel entre ses deux poursuivants au coude à coude provoquera quelques étincelles sur les pentes du haut pays niçois..

Arrivée finale au pied du Rocher ce dimanche à partir de 13h20.

Le classement général après 13 épreuves spéciales sur 16

1. Ogier ­ Ingrassia (FRA/Volkswagen Polo WRC) 3h19'05''7
2. Mikkelsen ­ Jaeger Synnevag (NOR/Volkswagen Polo WRC) à 1'59''7
3. Neuville ­Gilsoul (BEL/Hyundai i20 WRC) à 2'12''2
4. Ostberg ­ Floene (NOR/Ford Fiesta WRC) à 4'25''9
5. Lefebvre ­ Moreau (FRA/DS3 WRC) à 7'29''4
6. Bouffier ­ Bellotto (FRA/Ford Fiesta WRC) à 9'12''9
7. Tanak ­ Molder (EST/Ford Fiesta WRC) à 10'42''3...
8. Sordo ­ Marti (ESP/Hyundai i20 WRC) à 10'44''5
9. Evans ­ Parry (GB/Ford Fiesta R5) à 17'14''5
10. Kremer ­ Winklhofer (ALL/Skoda Fabia R5) à 19'26''4

Où les voir passer dimanche?

Dimanche 24 janvier : 4e étape
Départ (Monaco, port Hercule) : 7h12
ES 14 et 16 – Col de l'Orme – St­Laurent (12,07 km) : 9h08 et 12h08
ES 15 – La Bollène­Vésubie – Peira Cava (21,36 km) : 10h57
Arrivée (Monaco, port Hercule) : 13h23
Remise des prix (Monaco, place du Palais) : 15 h.


La suite du direct