“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le Monégasque Charles Leclerc teste une Ferrari sur le circuit du Castellet

PHOTOS. Le pilote monégasque Charles Leclerc fête son arrivée dans l'écurie Ferr...

Le prince Albert-II salue le "talent, l'esprit de perfectionniste et la détermin...

En haut : en octobre 2017, Charles Leclerc fêtait en famille - rue Caroline - son titre de champion de Formule 2. Un an plus tard, après une première saison en F1, il rejoint l'écurie Ferrari. À gauche : Charles, en 2018, lors de son premier Grand Prix F1 à Monaco, sous les couleurs d'Alfa Romeo Sauber. A droite : Alors entouré de Jules Bianchi, l'ami et frère disparu, et Felipe Massa, pilote de la Scuderia entre 2006 et 2013.

Charles Leclerc hisse haut les couleurs de Monaco

Formule1: le Monégasque Charles Leclerc remplacera Kimi Räikkönen chez Ferrari e...

Sébastien Ogier en route pour sa 5e victoire au Rallye de Monte-Carlo

Mis à jour le 25/01/2018 à 07:57 Publié le 25/01/2018 à 05:09
Sébastien Ogier reprend aujourd’hui le volant de la Ford Fiesta WRC n°1 avec un double objectif en tête : prolonger son règne aux palmarès du Rallye Monte-Carlo et du championnat du monde.

Sébastien Ogier reprend aujourd’hui le volant de la Ford Fiesta WRC n°1 avec un double objectif en tête : prolonger son règne aux palmarès du Rallye Monte-Carlo et du championnat du monde. Photo DR

Sébastien Ogier en route pour sa 5e victoire au Rallye de Monte-Carlo

Tête couronnée puissance 5, le roi Sébastien Ogier, resté fidèle à Ford, peut graver dans le marbre une série sans précédent en Principauté s'il embrasse sa cinquième victoire d'affilée

Pour l'instant, ils sont deux. Deux héros du Rallye Monte-Carlo culminant tout là-haut, au sommet de la légende de la doyenne des épreuves routières. Côte à côte, en première ligne, trônent Sébastien Loeb et Walter Röhrl. Le nonuple champion du monde, lui, est assis sur ses sept glorieuses en Principauté. Sacré record. Quant au géant allemand dont l'empreinte indélébile a marqué les années folles du groupe B, il est le seul à avoir embrassé la victoire au pied du Rocher avec quatre firmes différentes.

Tout juste auréolé d'un cinquième titre suprême conquis de haute lutte en 2017, Sébastien Ogier va-t-il les rejoindre au firmament ? Alors que sonne l'heure du départ de la 86e édition (17 h 50, à Monaco), le maître gapençais du WRC et son fidèle copilote Julien Ingrassia voient en effet se profiler droit devant la calandre de leur Ford Fiesta bodybuildée une...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct