“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Le pilote monégasque Charles Leclerc fête son arrivée dans l'écurie Ferr...

Le prince Albert-II salue le "talent, l'esprit de perfectionniste et la détermin...

En haut : en octobre 2017, Charles Leclerc fêtait en famille - rue Caroline - son titre de champion de Formule 2. Un an plus tard, après une première saison en F1, il rejoint l'écurie Ferrari. À gauche : Charles, en 2018, lors de son premier Grand Prix F1 à Monaco, sous les couleurs d'Alfa Romeo Sauber. A droite : Alors entouré de Jules Bianchi, l'ami et frère disparu, et Felipe Massa, pilote de la Scuderia entre 2006 et 2013.

Charles Leclerc hisse haut les couleurs de Monaco

Formule1: le Monégasque Charles Leclerc remplacera Kimi Räikkönen chez Ferrari e...

On connait les dates des Grands Prix de F1 du Castellet et de Monaco pour 2019

Retour en F1 réussi pour le pilote monégasque Charles Leclerc

Mis à jour le 29/09/2017 à 08:27 Publié le 29/09/2017 à 08:27
Charles Leclerc.

Charles Leclerc. Photo Zak Mauger/FIA Formula 2

Retour en F1 réussi pour le pilote monégasque Charles Leclerc

Convié à prendre le volant de la Sauber C36 du Suédois Marcus Ericsson, le Monégasque de 19 ans a signé le 16e temps des essais libres 1 du Grand Prix de Malaisie, ce vendredi matin sur le circuit de Sepang.

Il aura dû attendre un peu plus longtemps que prévu pour reprendre la piste en mode F1. La faute à une averse tropicale ayant retardé le début de la première séance d’essais libres du Grand Prix de Malaisie, ce vendredi matin, sur le circuit de Sepang. Mais Charles Leclerc s’est parfaitement acquitté de sa tâche lors du premier des quatre galops d’essais au volant de la Sauber C36 inscrits sur sa feuille de route durant l’automne.

Remplaçant pour l’occasion le Suédois Marcus Ericsson, le pilote monégasque de 19 ans, leader intouchable du championnat FIA F2, a signé le seizième chrono à 6’’318 du temps de référence établi par la Red Bull du Néerlandais Max Verstappen. Sur une piste humide qui s’est asséchée au fil du temps, il a finalement réussi à devancer de 3 dixièmes l’autre pilote Sauber, l’Allemand Pascal Wehrlein, lequel a commis une faute dans son tour rapide.

Pressenti pour intégrer à temps plein l’écurie suisse en 2018 avec la bénédiction de la Scuderia Ferrari qui le tient en très haute estime, Charles Leclerc reprendra le volant de la C36 lors des essais libres 1 des GP des Etats-Unis (20 octobre), du Mexique (27 octobre) et du Brésil (10 novembre).


La suite du direct