“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le Monégasque Charles Leclerc teste une Ferrari sur le circuit du Castellet

PHOTOS. Le pilote monégasque Charles Leclerc fête son arrivée dans l'écurie Ferr...

Le prince Albert-II salue le "talent, l'esprit de perfectionniste et la détermin...

En haut : en octobre 2017, Charles Leclerc fêtait en famille - rue Caroline - son titre de champion de Formule 2. Un an plus tard, après une première saison en F1, il rejoint l'écurie Ferrari. À gauche : Charles, en 2018, lors de son premier Grand Prix F1 à Monaco, sous les couleurs d'Alfa Romeo Sauber. A droite : Alors entouré de Jules Bianchi, l'ami et frère disparu, et Felipe Massa, pilote de la Scuderia entre 2006 et 2013.

Charles Leclerc hisse haut les couleurs de Monaco

Formule1: le Monégasque Charles Leclerc remplacera Kimi Räikkönen chez Ferrari e...

Quand l'histoire s'accélère

Mis à jour le 25/05/2017 à 05:26 Publié le 25/05/2017 à 05:25
Leader du championnat, Sebastian Vettel est prêt à relever le « défi absolu ».

Leader du championnat, Sebastian Vettel est prêt à relever le « défi absolu ». Jean-François Ottonello

Quand l'histoire s'accélère

Plus musclées et véloces, les nouvelles F1 vont affoler le chrono au tournant du 75e combat de rue qui débute ce matin. Si Mercedes vise la passe de cinq, la menace Ferrari se fait pressante...

Vous les attendiez ? Ne rongez plus votre frein. Les voilà ! Après avoir enflammé Melbourne, Shanghai, Bahreïn, Sotchi et Barcelone, les Formule 1 millésime 2017 déboulent enfin au pied du Rocher. Top départ ce matin à 10 heures pile pour le combat de rue majuscule. Le Grand Prix de Monaco, 75e du nom.

Plus que jamais, sur le mythique toboggan urbain de 3,337 km serpentant entre ciel et mer, l'histoire est en marche. Mieux, elle s'accélère grâce à ces monoplaces « bodybuildées » roulant des mécaniques depuis deux mois. Pneus redimensionnés, châssis élargis, appuis aérodynamiques accrus : la métamorphose s'avère spectaculaire. De quoi affoler le chrono quel que soit le profil de la piste aux étoiles.

Hamilton : « Une...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct