“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le Monégasque Charles Leclerc teste une Ferrari sur le circuit du Castellet

PHOTOS. Le pilote monégasque Charles Leclerc fête son arrivée dans l'écurie Ferr...

Le prince Albert-II salue le "talent, l'esprit de perfectionniste et la détermin...

En haut : en octobre 2017, Charles Leclerc fêtait en famille - rue Caroline - son titre de champion de Formule 2. Un an plus tard, après une première saison en F1, il rejoint l'écurie Ferrari. À gauche : Charles, en 2018, lors de son premier Grand Prix F1 à Monaco, sous les couleurs d'Alfa Romeo Sauber. A droite : Alors entouré de Jules Bianchi, l'ami et frère disparu, et Felipe Massa, pilote de la Scuderia entre 2006 et 2013.

Charles Leclerc hisse haut les couleurs de Monaco

Formule1: le Monégasque Charles Leclerc remplacera Kimi Räikkönen chez Ferrari e...

Pour le prince Albert II, "Charles Leclerc a un talent formidable"

Mis à jour le 24/05/2018 à 11:38 Publié le 24/05/2018 à 11:40
Le pilote monégasque a offert au souverain le casque qu'il portait au Grand Prix d'Australie, son premier en Formule 1.

Le pilote monégasque a offert au souverain le casque qu'il portait au Grand Prix d'Australie, son premier en Formule 1. Photo Gaétan LUCI/Palais princier

Pour le prince Albert II, "Charles Leclerc a un talent formidable"

Le souverain est persuadé que le jeune pilote monégasque ira très loin. Et que si la chance lui met un volant performant entre les mains, il pourrait même devenir un jour champion du monde de F1.

S'il ne le dit pas clairement par égard pour la famille du jeune pilote, le prince Albert II est sans doute le premier supporter de Charles Leclerc. Le souverain fonde de gros espoirs sur ce prodige de la piste, qu'il suit depuis longtemps. Dans cet entretien qu'il a accordé à Monaco-Matin mercredi, le prince Albert II rappelle son attachement au Grand Prix de Monaco et souligne pourquoi l'épreuve reste le plus gros événement du calendrier monégasque, qui en compte pourtant beaucoup.

Juste avant le Grand Prix de Monaco, vous chaussez les crampons le temps d’un match de foot caritatif. Content d’avoir battu les pilotes mardi soir?
Ce match était intéressant et très disputé. Le World Stars Football Match est devenu une tradition. C’est une belle manifestation, qui se déroule dans une ambiance sympathique et décontractée, de surcroît pour une bonne cause. C’est un bon moment pour commencer les festivités du Grand Prix.

Vous avez d’ailleurs joué contre Charles Leclerc, le jeune pilote monégasque qui,...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct