“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le Monégasque Charles Leclerc teste une Ferrari sur le circuit du Castellet

PHOTOS. Le pilote monégasque Charles Leclerc fête son arrivée dans l'écurie Ferr...

Le prince Albert-II salue le "talent, l'esprit de perfectionniste et la détermin...

En haut : en octobre 2017, Charles Leclerc fêtait en famille - rue Caroline - son titre de champion de Formule 2. Un an plus tard, après une première saison en F1, il rejoint l'écurie Ferrari. À gauche : Charles, en 2018, lors de son premier Grand Prix F1 à Monaco, sous les couleurs d'Alfa Romeo Sauber. A droite : Alors entouré de Jules Bianchi, l'ami et frère disparu, et Felipe Massa, pilote de la Scuderia entre 2006 et 2013.

Charles Leclerc hisse haut les couleurs de Monaco

Formule1: le Monégasque Charles Leclerc remplacera Kimi Räikkönen chez Ferrari e...

Philippe Bianchi : "Un moment particulier, mais un moment de bonheur d'être ici..."

Mis à jour le 23/05/2018 à 20:31 Publié le 24/05/2018 à 07:11
Philippe Bianchi : "Charles (Leclerc) était le protégé de Jules (Bianchi).

Philippe Bianchi : "Charles (Leclerc) était le protégé de Jules (Bianchi). Photo archives Jean-François Ottonello

Philippe Bianchi : "Un moment particulier, mais un moment de bonheur d'être ici..."

Nous avons rencontré le papa de Jules Bianchi en marge de la soirée de l'Automobile Club de Monaco pour la Fondation Cédric et Christophe Flaujac. L'occasion d'évoquer la sécurité des pilotes, le Grand Prix de France, la mémoire de Jules et les beaux projets à venir

Aux commentaires du Grand Prix de Monaco tout le week-end sur la chaîne Monaco Info, Philippe Bianchi a participé à la soirée caritative de l'Automobile Club de Monaco pour la Fondation Cédric et Christophe Flaujac.

Le papa du regretté champion de F1, Jules Bianchi, a accepté de répondre à nos questions sur l'évolution de la sécurité des pilotes ou le "très grand moment" à venir du Grand Prix de France.

Rappelant pourquoi son fils Jules est "un exemple pour les jeunes pilotes", lui qui a percé en Formule 1 alors que "sa famille n'était pas milliardaire", Philippe Bianchi annonce "mener des projets pour Jules, pour qu'on ne l'oublie pas".

 

Comme tous les Monégasques, et bien d'autres fans de la F1, il sera à fond derrière Charles Leclerc ce week-end. "Le petit protégé de Jules, qu'on avait lancé en karting."


La suite du direct