“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le Monégasque Charles Leclerc teste une Ferrari sur le circuit du Castellet

PHOTOS. Le pilote monégasque Charles Leclerc fête son arrivée dans l'écurie Ferr...

Le prince Albert-II salue le "talent, l'esprit de perfectionniste et la détermin...

En haut : en octobre 2017, Charles Leclerc fêtait en famille - rue Caroline - son titre de champion de Formule 2. Un an plus tard, après une première saison en F1, il rejoint l'écurie Ferrari. À gauche : Charles, en 2018, lors de son premier Grand Prix F1 à Monaco, sous les couleurs d'Alfa Romeo Sauber. A droite : Alors entouré de Jules Bianchi, l'ami et frère disparu, et Felipe Massa, pilote de la Scuderia entre 2006 et 2013.

Charles Leclerc hisse haut les couleurs de Monaco

Formule1: le Monégasque Charles Leclerc remplacera Kimi Räikkönen chez Ferrari e...

Pérez, Alonso, Olé !

Mis à jour le 30/05/2016 à 05:14 Publié le 30/05/2016 à 05:14
Sergio Pérez paye sa bouteille !

Pérez, Alonso, Olé !

Le Mexicain de Force India (3e) et l'Espagnol de McLaren (5e) ont tiré magnifiquement leur épingle du jeu en pariant notamment sur le bon choix de pneus

Et de 6 ! Sergio Perez (7e sur la grille) a signé son sixième podium en F1 et renforcé la dynamique positive des Force India enclenchée par son propriétaire Vijay Mallya en 2008. La VJM09 (moteur Mercedes) est en passe de confirmer sa bonne saison 2015 où elle terminait 5e au classement constructeurs. Dans le flou en coulisses, avec notamment des difficultés financières, la troisième place de Perez est une petite douceur à savourer. Au-delà de la performance pure, l'écurie a joué sur du velours en terme de stratégie, chaussant des pneus softs pendant que les autres...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct