“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le Monégasque Charles Leclerc teste une Ferrari sur le circuit du Castellet

PHOTOS. Le pilote monégasque Charles Leclerc fête son arrivée dans l'écurie Ferr...

Le prince Albert-II salue le "talent, l'esprit de perfectionniste et la détermin...

En haut : en octobre 2017, Charles Leclerc fêtait en famille - rue Caroline - son titre de champion de Formule 2. Un an plus tard, après une première saison en F1, il rejoint l'écurie Ferrari. À gauche : Charles, en 2018, lors de son premier Grand Prix F1 à Monaco, sous les couleurs d'Alfa Romeo Sauber. A droite : Alors entouré de Jules Bianchi, l'ami et frère disparu, et Felipe Massa, pilote de la Scuderia entre 2006 et 2013.

Charles Leclerc hisse haut les couleurs de Monaco

Formule1: le Monégasque Charles Leclerc remplacera Kimi Räikkönen chez Ferrari e...

Ogier reste au sommet du Rallye Monte-Carlo

Mis à jour le 22/01/2017 à 13:46 Publié le 22/01/2017 à 13:44
Sébastien Ogier dans sa Ford Fiesta WRC

Sébastien Ogier dans sa Ford Fiesta WRC Photo AFP

Ogier reste au sommet du Rallye Monte-Carlo

Déjà vainqueur en Principauté en 2009 (sur Peugeot 207 S2000), 2014, 2015 et 2016 (Volkswagen Polo WRC), Sébastien Ogier vient de prolonger sa suprématie en remportant la 85e édition du Rallye Monte-Carlo.

Même si la neige a mis son grain de sel dans le décor, l'étape finale disputée sur les pentes des cols du haut pays niçois, Turini et Saint-Roch, s'est transformée en formalité pour le quadruple champion du monde qui avait pris les rênes de la course samedi après l'accident du leader belge Thierry Neuville (Hyundai i20 Coupé WRC).

Première victime du brutal retrait de Volkswagen en fin de saison dernière, l'enfant terrible des Hautes-Alpes, pilotant désormais une Ford Fiesta WRC, démarre ainsi en fanfare sa collaboration avec le team M-Sport.

L'écurie britannique est même passée tout près du doublé à Monaco. Deuxième au départ de l'ultime étape, le coéquipier estonien d'Ogier, Ott Tänak, a dû finir au ralenti en raison d'un problème moteur.

Un ultime rebondissement qui permet au Finlandais Jari Matti Latvala (Toyota Yaris WRC) de s'intercaler sur le podium, à 2'15'' de l'ogre du WRC.

LE CLASSEMENT FINAL 

1. Ogier - Ingrassia (FRA/Ford Fiesta WRC).......................... 4h00’03’’6
2. Latvala - Anttila (FIN/Toyota Yaris WRC)............................. à 2’15’’0
3. Tänak - Jarveoja (EST/Ford Fiesta WRC).............................. à 2’57’’8
4. Sordo - Marti (ESP/Hyundai i20 Coupé WRC)...................... à 3’35’’8
5. Breen - Martin (IRL-GB/Citroën DS3 WRC).......................... à 3’47’’8
6. Evans - Barritt (GB/Ford Fiesta WRC).................................. à 6’45’’0
7. Mikkelsen - Jaeger (NOR/Skoda Fabia R5)...... à 9’32’’7 (1er WRC2)
8. Kopecky - Dresler (RTC/Skoda Fabia R5)............................ à 12’58’’1
9. Lefebvre - Moreau (FRA/Citroën C3WRC)...................... à 14’43’’8
10. Bouffier - Giraudet (FRA/Ford Fiesta R5)......................... à 16’09’’4


La suite du direct