“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le Monégasque Charles Leclerc teste une Ferrari sur le circuit du Castellet

PHOTOS. Le pilote monégasque Charles Leclerc fête son arrivée dans l'écurie Ferr...

Le prince Albert-II salue le "talent, l'esprit de perfectionniste et la détermin...

En haut : en octobre 2017, Charles Leclerc fêtait en famille - rue Caroline - son titre de champion de Formule 2. Un an plus tard, après une première saison en F1, il rejoint l'écurie Ferrari. À gauche : Charles, en 2018, lors de son premier Grand Prix F1 à Monaco, sous les couleurs d'Alfa Romeo Sauber. A droite : Alors entouré de Jules Bianchi, l'ami et frère disparu, et Felipe Massa, pilote de la Scuderia entre 2006 et 2013.

Charles Leclerc hisse haut les couleurs de Monaco

Formule1: le Monégasque Charles Leclerc remplacera Kimi Räikkönen chez Ferrari e...

Ogier fait déjà la fiesta au 85e rallye de Monte-Carlo

Mis à jour le 23/01/2017 à 05:13 Publié le 23/01/2017 à 05:13
Autre monture, même réussite pour le sacré tandem Ogier-Ingrassia !

Autre monture, même réussite pour le sacré tandem Ogier-Ingrassia ! Photo Michaël Alesi

Ogier fait déjà la fiesta au 85e rallye de Monte-Carlo

À bord d'une Ford Fiesta vite apprivoisée, l'insatiable champion a d'emblée tutoyé l'excellence. De quoi amplifier son empreinte de géant au palmarès

Et dire qu'il aurait pu vivre ce 85e Rallye Monte-Carlo nonchalamment vautré dans son canapé... Sébastien Ogier l'avait affirmé sans rire, mercredi à Gap. Voilà deux mois, lorsque l'armada Volkswagen, touchée de plein fouet par le "Dieselgate", a décidé de jeter sa Polo aux orties, l'idée de l'année sabbatique s'est promenée dans un coin de son esprit.

Option rejetée après mûre réflexion. Bien lui en a pris. Hier, c'est dans la peau d'un quintuple vainqueur du Rallye Monte-Carlo que le champion du monde puissance 4 a agité le magnum pétillant, place du Palais.

"Le potentiel s'est confirmé"

"Cinq victoires avec trois marques différentes, à 33 ans, la statistique commence à avoir...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct