“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Le pilote monégasque Charles Leclerc fête son arrivée dans l'écurie Ferr...

En haut : en octobre 2017, Charles Leclerc fêtait en famille - rue Caroline - son titre de champion de Formule 2. Un an plus tard, après une première saison en F1, il rejoint l'écurie Ferrari. À gauche : Charles, en 2018, lors de son premier Grand Prix F1 à Monaco, sous les couleurs d'Alfa Romeo Sauber. A droite : Alors entouré de Jules Bianchi, l'ami et frère disparu, et Felipe Massa, pilote de la Scuderia entre 2006 et 2013.

Charles Leclerc hisse haut les couleurs de Monaco

Formule1: le Monégasque Charles Leclerc remplacera Kimi Räikkönen chez Ferrari e...

On connait les dates des Grands Prix de F1 du Castellet et de Monaco pour 2019

VIDEO Victime d'un accident à Spa, Charles Leclerc a probablement été sauvé par ...

Le prince Albert-II salue le "talent, l'esprit de perfectionniste et la détermination" de Charles Leclerc

Mis à jour le 12/09/2018 à 09:23 Publié le 12/09/2018 à 09:00
«Charles a une certaine émotivité.»

«Charles a une certaine émotivité.» Photo DR

Le prince Albert-II salue le "talent, l'esprit de perfectionniste et la détermination" de Charles Leclerc

Après l'annonce de la nomination de Charles Leclerc (20 ans) en remplacement du Finlandais Kimi Räikkönen (38 ans), champion du monde de Formule 1 en 2007, chez Ferrari à la fin de la saison, le prince Albert-II nous a livré ses premières impressions.

En gagnant la confiance de la Scuderia Ferrari, Charles "L’éclair" a provoqué une onde d’émotions et de fierté dans toute la Principauté. Ce mardi, le prince Albert II a tenu, spontanément, a salué la trajectoire de ce "garçon à la personnalité très attachante", "proche et disponible avec les Monégasques", dont il perçoit une "détermination" sans faille "à donner raison" à ceux qui ont cru en lui.

Ce qu'il a ressenti face à cette nomination

"Je suis bien entendu ravi, comme tout le monde en Principauté. Je dois vous avouer que je le savais depuis quelques jours, puisque Charles a eu la gentillesse de m’appeler alors que j’étais en Chine [pour une visite d’État, ndlr] pour me prévenir que c’était imminent. J’ai beaucoup apprécié le fait qu’il me l’annonce lui-même et que je ne sois pas surpris d’apprendre ça par les médias."

Ce qu'il a dit à Charles Leclerc

"Que j’étais hyper content pour...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct