“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le Monégasque Charles Leclerc teste une Ferrari sur le circuit du Castellet

PHOTOS. Le pilote monégasque Charles Leclerc fête son arrivée dans l'écurie Ferr...

Le prince Albert-II salue le "talent, l'esprit de perfectionniste et la détermin...

En haut : en octobre 2017, Charles Leclerc fêtait en famille - rue Caroline - son titre de champion de Formule 2. Un an plus tard, après une première saison en F1, il rejoint l'écurie Ferrari. À gauche : Charles, en 2018, lors de son premier Grand Prix F1 à Monaco, sous les couleurs d'Alfa Romeo Sauber. A droite : Alors entouré de Jules Bianchi, l'ami et frère disparu, et Felipe Massa, pilote de la Scuderia entre 2006 et 2013.

Charles Leclerc hisse haut les couleurs de Monaco

Formule1: le Monégasque Charles Leclerc remplacera Kimi Räikkönen chez Ferrari e...

Le pilote monégasque Charles Leclerc champion des GP3 Series

Mis à jour le 26/11/2016 à 13:17 Publié le 26/11/2016 à 13:15

Le pilote monégasque Charles Leclerc champion des GP3 Series

C'est fait ! Solide leader des GP3 Series à l'aube de l'ultime échéance du calendrier 2016, Charles Leclerc a coiffé une couronne qui lui tendait les bras dans le majestueux écrin du Grand Prix d'Abu-Dhabi.

Arrivé au Moyen Orient avec la bagatelle de 21 points d'avance sur son coéquipier thaïlandais Alexander Albon, le pilote monégasque de 18 ans s'est retrouvé titré avant même l'arrivée de la course 1.

« Il a dû abandonner au 11e tour, un arrêt synonyme de sacre pour moi », raconte le successeur d'Esteban Ocon au palmarès estampillé GP3.

« Occupant alors la 4e position, j'aurais bien aimé célébrer cette réussite sur le podium. Objectif manqué, hélas, puisque le drapeau à damier s'est aussi refusé à moi (crevaison suite à un contact avec l'Américain Santino Ferrucci, ndlr). L'essentiel, c'est d'avoir réussi à récolter le fruit de notre travail. Merci à l'écurie ART GP, au top de bout en bout. Comme il s'agissait de ma première saison dans les rangs de la Ferrari Driver Academy, je voulais vraiment répondre aux attentes placées en moi. »

Meilleur débutant du championnat d'Europe de Formule 3 l'an dernier, l'ancien rival de Max Verstappen en karting, dont le tableau de chasse 2016 compte trois victoires acquises à Barcelone, Spielberg et Spa-Francorchamps, poursuit ainsi son ascension météorique.

La prochaine étape? Les GP2 Series, l'antichambre de la F1 où Charles Leclerc visera tout aussi haut… 


La suite du direct