“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le prince Albert-II salue le "talent, l'esprit de perfectionniste et la détermin...

En haut : en octobre 2017, Charles Leclerc fêtait en famille - rue Caroline - son titre de champion de Formule 2. Un an plus tard, après une première saison en F1, il rejoint l'écurie Ferrari. À gauche : Charles, en 2018, lors de son premier Grand Prix F1 à Monaco, sous les couleurs d'Alfa Romeo Sauber. A droite : Alors entouré de Jules Bianchi, l'ami et frère disparu, et Felipe Massa, pilote de la Scuderia entre 2006 et 2013.

Charles Leclerc hisse haut les couleurs de Monaco

Formule1: le Monégasque Charles Leclerc remplacera Kimi Räikkönen chez Ferrari e...

On connait les dates des Grands Prix de F1 du Castellet et de Monaco pour 2019

VIDEO Victime d'un accident à Spa, Charles Leclerc a probablement été sauvé par ...

Le Monégasque Charles Leclerc marque ses premiers points en Formule 1 à Bakou

Mis à jour le 29/04/2018 à 17:32 Publié le 29/04/2018 à 17:12
Epatant 6e, Charles Leclerc a marqué les esprits dans les rues de Bakou.

Epatant 6e, Charles Leclerc a marqué les esprits dans les rues de Bakou. Photo EPA/MAXPPP

Le Monégasque Charles Leclerc marque ses premiers points en Formule 1 à Bakou

Au terme d’une course folle, le pilote débutant de l’équipe Alfa Romeo Sauber, impressionnant de maîtrise, est parvenu à décrocher la 6e place du Grand Prix d’Azerbaïdjan.

Sa treizième place sur la grille de départ lui a porté bonheur. Déjà éblouissant à Bakou l’an dernier en Formule 2 (pole position, puis 2 podiums dont 1 victoire), Charles Leclerc avait une belle carte à jouer en s’élançant non loin du top 10.

Si les lauriers étaient naturellement hors de portée cette fois, l’enfant de la Principauté pouvait légitimement espérer ouvrir son compteur en F1.

Objectif atteint ! Et de quelle manière... A l’issue du 51e et dernier tour d’une course fertile en coups de théâtre sur le tracé urbain de la capitale azerbaïdjanaise, l’Alfa Romeo Sauber numéro 16 a effet coupé la ligne en 6e position.

A seulement 9 secondes et des poussières du vainqueur du jour, le champion du monde en titre Lewis Hamilton (Mercedes).

De quoi marquer ses premiers points au top niveau, pas moins de 8... Installé d’emblée dans la première moitié du classement après avoir échappé à l’hécatombe de l’emballage initial, le rookie, qui disputait là son 4e GP, enchaînera ensuite les boucles avec une régularité de métronome, s’offrant au passage deux dépassements sur Fernando Alonso (McLaren) et Carlos Sainz (Renault).

L’accrochage entre les deux Red Bull de Max Verstappen et Daniel Ricciardo puis la crevaison éliminatoire de la Mercedes de Valtteri Bottas lui permettent de figurer un instant dans le top 5. Mais celui-ci voit finalement Sainz reprendre l’avantage.

Il n’en reste pas moins l’un des hommes forts du jour. Les fans de F1 l’ont d’ailleurs élu « driver of the day ». Clin d’œil historique, Charles Leclerc est le 2e pilote monégasque qui marque des points en F1.

Il rejoint ainsi Louis Chiron (Maserati), son seul prédécesseur, 3e du Grand Prix de Monaco... le 21 mai 1950.

Revivez le départ de la course

à partir de 1 €


La suite du direct