“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le Monégasque Charles Leclerc teste une Ferrari sur le circuit du Castellet

PHOTOS. Le pilote monégasque Charles Leclerc fête son arrivée dans l'écurie Ferr...

Le prince Albert-II salue le "talent, l'esprit de perfectionniste et la détermin...

En haut : en octobre 2017, Charles Leclerc fêtait en famille - rue Caroline - son titre de champion de Formule 2. Un an plus tard, après une première saison en F1, il rejoint l'écurie Ferrari. À gauche : Charles, en 2018, lors de son premier Grand Prix F1 à Monaco, sous les couleurs d'Alfa Romeo Sauber. A droite : Alors entouré de Jules Bianchi, l'ami et frère disparu, et Felipe Massa, pilote de la Scuderia entre 2006 et 2013.

Charles Leclerc hisse haut les couleurs de Monaco

Formule1: le Monégasque Charles Leclerc remplacera Kimi Räikkönen chez Ferrari e...

Le Grand Prix de France de F1 renaîtra au circuit Paul-Ricard en juin ou juillet 2018

Mis à jour le 28/05/2017 à 10:27 Publié le 28/05/2017 à 10:24
Christian Estrosi et la princesse Charlène au GP de Monaco

Christian Estrosi et la princesse Charlène au GP de Monaco Capture d'écran Monaco Matin

Le Grand Prix de France de F1 renaîtra au circuit Paul-Ricard en juin ou juillet 2018

Après avoir rencontré Chase Carey, le nouveau patron américain de la Formule 1, ce week-end dans le paddock du Grand Prix de Monaco, Christian Estrosi nous a annoncé que le retour de la manche française du championnat du monde l'an prochain sur le circuit Paul-Ricard serait programmé « entre la deuxième quinzaine du mois de juin et le début du mois de juillet. »

Si le Groupement d'Intérêt public (GIP) chargé de l'organisation de l'événement sous la présidence du maire de Nice avait émis le souhait d'obtenir une date en fin d'été pour prolonger la saison touristique, le nouveau départ des as du volant en terre varoise aura finalement lieu plus tôt, histoire d'éviter une concurrence directe avec les manches voisines du Castellet (Barcelone et Monaco en mai, Monza en septembre).

La date définitive sera dévoilée après la publication de la première version du calendrier 2018 par le F1 Group, « d'ici deux semaines, sans doute », précise Christian Estrosi.

Plus de détails ce lundi dans Nice Matin, Var Matin et Monaco Matin.


La suite du direct