“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le Monégasque Charles Leclerc teste une Ferrari sur le circuit du Castellet

PHOTOS. Le pilote monégasque Charles Leclerc fête son arrivée dans l'écurie Ferr...

Le prince Albert-II salue le "talent, l'esprit de perfectionniste et la détermin...

En haut : en octobre 2017, Charles Leclerc fêtait en famille - rue Caroline - son titre de champion de Formule 2. Un an plus tard, après une première saison en F1, il rejoint l'écurie Ferrari. À gauche : Charles, en 2018, lors de son premier Grand Prix F1 à Monaco, sous les couleurs d'Alfa Romeo Sauber. A droite : Alors entouré de Jules Bianchi, l'ami et frère disparu, et Felipe Massa, pilote de la Scuderia entre 2006 et 2013.

Charles Leclerc hisse haut les couleurs de Monaco

Formule1: le Monégasque Charles Leclerc remplacera Kimi Räikkönen chez Ferrari e...

Le constructeur monégasque Venturi engage un pilote allemand pour la nouvelle saison de Formule E

Mis à jour le 08/08/2016 à 15:37 Publié le 08/08/2016 à 15:28
Le pilote allemand Maro Engel va courir pour Venturi en Formule électrique.

Le pilote allemand Maro Engel va courir pour Venturi en Formule électrique. Photo DR/Venturi

Le constructeur monégasque Venturi engage un pilote allemand pour la nouvelle saison de Formule E

L'equipe Venturi vient de dévoiler l'identité du futur coéquipier de Stéphane Sarrazin engagé pour disputer la saison 3 du championnat FIA Formule E (monoplaces électriques).

En quête d'un successeur au Britannique Mike Conway, le constructeur monégasque a jeté son dévolu sur l'Allemand Maro Engel.

Natif de Munich, ce copain d'enfance de Nico Rosberg a grandi et vit toujours en Principauté.

Après avoir gravi les échelons jusqu'à la Formule 3, devenant vice­-champion de Grande­-Bretagne en 2007, le Bavarois de 30 ans est entré dans le giron de Mercedes pour disputer le très renommé championnat d'Allemagne des voitures de tourisme (DTM) de 2008 à 2011.

Celui-­ci étoffera ensuite son palmarès en GT, toujours sous la bannière de la firme à l'Etoile, notamment en remportant la Coupe du monde FIA­GT 2015 sur le circuit urbain de Macao, puis les 24 Heures du Nürburgring 2016 le 29 mai dernier.

Rendez-vous le 13 mai en Principauté

Lui qui n'a plus couru au volant d'une monoplace depuis dix ans tentera d'offrir à Venturi un premier succès en Formule Electrique.

Il pourrait ainsi devenir par la même occasion le premier pilote allemand vainqueur d'un e­Prix.

Equipée d'un groupe motopropulseur plus léger et d'une nouvelle boîte de vitesses à deux rapports (au lieu de quatre), la Venturi 2016­-2017 retrouvera ses concurrentes, e.dams-­Renault, DS-Virgin, Audi­-Abt et autres, lors des essais de pré-­saison prévus à Donington du 23 au 25 août.

Cap ensuite sur Hong Kong qui accueillera le 9 octobre la manche d'ouverture d'une campagne jalonnée de douze étapes dont Monaco (13 mai 2017) et Paris (20 mai).


La suite du direct