“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le Monégasque Charles Leclerc teste une Ferrari sur le circuit du Castellet

PHOTOS. Le pilote monégasque Charles Leclerc fête son arrivée dans l'écurie Ferr...

Le prince Albert-II salue le "talent, l'esprit de perfectionniste et la détermin...

En haut : en octobre 2017, Charles Leclerc fêtait en famille - rue Caroline - son titre de champion de Formule 2. Un an plus tard, après une première saison en F1, il rejoint l'écurie Ferrari. À gauche : Charles, en 2018, lors de son premier Grand Prix F1 à Monaco, sous les couleurs d'Alfa Romeo Sauber. A droite : Alors entouré de Jules Bianchi, l'ami et frère disparu, et Felipe Massa, pilote de la Scuderia entre 2006 et 2013.

Charles Leclerc hisse haut les couleurs de Monaco

Formule1: le Monégasque Charles Leclerc remplacera Kimi Räikkönen chez Ferrari e...

Le best of des déclas décalées des pilotes du GP de Monaco

Mis à jour le 27/05/2017 à 11:08 Publié le 27/05/2017 à 11:07

Le best of des déclas décalées des pilotes du GP de Monaco

A quelques minutes du début des essais libres (11 heures), best of des dernières déclarations des pilotes.

Les interviews à la fan zone « MGP Live » de Monaco sont souvent l’occasion pour les pilotes de se détendre et faire rire le public. Entre les simulateurs de course, le pit lane challenge et les autres attractions, la place d’Armes grouillait de monde hier après-midi.

Et les pilotes se sont lâchés en interview. Best of.

 

Lewis Hamilton
Lewis Hamilton Photo J.-F. O.

Hamilton: « Je crois qu’on est fous. On doit avoir un plomb qui a sauté dans nos têtes pour conduire aussi vite ici!»  Le pilote britannique avait fixé un nouveau record du tour lors de la première session des essais libres, jeudi.  C’était sans compter sur son rival allemand, Sebastian Vettel, qui l’a battu de près d’une seconde dans la même journée. Ricciardo (à qui on a demandé ce qui se passait bien au sein de son équipe cette année) : « La nourriture est bonne ! »  L’équipe Red Bull a fini deuxième l’an dernier. Ils sont maintenant troisième derrière Ferrari et Mercedes.  Il vaut mieux en rire qu’en pleurer.

 

Daniele Ricciardo
Daniele Ricciardo Photo J.-F. O.

Ricciardo : « On laisse tomber la F1 l’an prochain pour se mettre au standup ! »  Le courant semble très bien passer entre l’Australien et son jeune coéquipier Max Verstappen. Leur interview a obtenu de loin le plus de rires.

 

Max Verstappen
Max Verstappen Photo J.-F. O.

Verstappen : « On peut toucher les barrières. Certains pilotes les embrassent et s’en sortent bien. J’ai essayé l’an dernier, mais ça n’a pas marché. » Le Néerlandais de 19 ans a fini encastré dans le rail de sécurité à Monaco en 2016.

 

Jenson Button
Jenson Button Photo J.-F. O.

Button : « Je n’ai fait que huit tours de piste dans le simulateur, je n’arrêtais pas de tomber dans la piscine ! » L’ancien champion du monde avait un problème avec le logiciel de simulation. A chaque fois qu’il effleurait le rail, son bolide s’envolait et terminait dans l’eau.

Button : « C’est mon 18eme weekend de Grand Prix à Monaco, mais c’est ma 17eme course. J’étais disqualifié une année, et je ne vous raconte pas à quel point j’ai fait la fête cette année!» En 2005, l’équipe BAR où courrait Jenson Button a été disqualifiée pour deux courses dont Monaco. Il en a visiblement profité pour se lâcher!


La suite du direct