“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le prince Albert-II salue le "talent, l'esprit de perfectionniste et la détermin...

En haut : en octobre 2017, Charles Leclerc fêtait en famille - rue Caroline - son titre de champion de Formule 2. Un an plus tard, après une première saison en F1, il rejoint l'écurie Ferrari. À gauche : Charles, en 2018, lors de son premier Grand Prix F1 à Monaco, sous les couleurs d'Alfa Romeo Sauber. A droite : Alors entouré de Jules Bianchi, l'ami et frère disparu, et Felipe Massa, pilote de la Scuderia entre 2006 et 2013.

Charles Leclerc hisse haut les couleurs de Monaco

Formule1: le Monégasque Charles Leclerc remplacera Kimi Räikkönen chez Ferrari e...

On connait les dates des Grands Prix de F1 du Castellet et de Monaco pour 2019

VIDEO Victime d'un accident à Spa, Charles Leclerc a probablement été sauvé par ...

Il insulte un policier et regrette… deux ans après

Mis à jour le 15/12/2017 à 05:10 Publié le 15/12/2017 à 05:10
« J'avais de graves problèmes avec un chiffre d'affaires en baisse », a expliqué le prévenu.

« J'avais de graves problèmes avec un chiffre d'affaires en baisse », a expliqué le prévenu. archives Eric Dulière

Il insulte un policier et regrette… deux ans après

Rouler sous le tunnel Louis-II… Cette portion mythique du circuit de F1, inciterait-elle les conducteurs à libérer toute l'énergie de leurs cylindrées ?

Rouler sous le tunnel Louis-II… Cette portion mythique du circuit de F1, inciterait-elle les conducteurs à libérer toute l'énergie de leurs cylindrées ? Un quinquagénaire semble avoir eu la tentation de se laisser tenter par un désir de performance mécanique avec son deux-roues un jour de 2015. Sans penser aux policiers aux aguets pour surveiller ! Mais, à peine contrôlé pour vitesse excessive, vers 12 h 20, et interpellé alors qu'il venait de doubler un véhicule par la gauche, le cyclomotoriste s'emportait jusqu'aux outrages.

À l'époque, l'infraction avait conduit cet administrateur de...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct