“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Le pilote monégasque Charles Leclerc fête son arrivée dans l'écurie Ferr...

Le prince Albert-II salue le "talent, l'esprit de perfectionniste et la détermin...

En haut : en octobre 2017, Charles Leclerc fêtait en famille - rue Caroline - son titre de champion de Formule 2. Un an plus tard, après une première saison en F1, il rejoint l'écurie Ferrari. À gauche : Charles, en 2018, lors de son premier Grand Prix F1 à Monaco, sous les couleurs d'Alfa Romeo Sauber. A droite : Alors entouré de Jules Bianchi, l'ami et frère disparu, et Felipe Massa, pilote de la Scuderia entre 2006 et 2013.

Charles Leclerc hisse haut les couleurs de Monaco

Formule1: le Monégasque Charles Leclerc remplacera Kimi Räikkönen chez Ferrari e...

On connait les dates des Grands Prix de F1 du Castellet et de Monaco pour 2019

Grande répétition, ce dimanche, pour deux-cents commissaires de piste avant le coup d'envoi du Rallye de Monte-Carlo

Mis à jour le 04/12/2017 à 11:48 Publié le 04/12/2017 à 11:47

Grande répétition, ce dimanche, pour deux-cents commissaires de piste avant le coup d'envoi du Rallye de Monte-Carlo

À un mois et demi du Rallye Monte-Carlo, l’Automobile Club de Monaco a découvert un nouvel outil de traçage et de chronométrage hier. Une révolution sans douleurs mais non sans questions

Traditionnelle et prestigieuse étape d’ouverture du championnat du monde WRC, le Rallye Monte-Carlo (22 au 28 janvier 2018) a pour habitude d’essuyer les plâtres lorsque la Fédération internationale de l’Automobile (FIA) décide de modifier les règlements ou d’introduire de nouvelles technologies.

Ainsi, hier, les quelque 200 commissaires de piste du «Monte» ont découvert, en avant-première, un nouveau dispositif de traçage des véhicules et de chronométrage.

Un test grandeur nature pour lequel de nombreux officiels avaient fait le déplacement, comme Michèle Mouton, ancienne reine du rallye français aujourd’hui à la direction de la sécurité à la WRC.

Déjà seuls au monde à pratiquer chaque année une répétition générale, in situ, à un mois et demi de leur grand oral, les commissaires de piste monégasques ont donc eu, aussi, à innover lors de...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct