“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Le pilote monégasque Charles Leclerc fête son arrivée dans l'écurie Ferr...

Le prince Albert-II salue le "talent, l'esprit de perfectionniste et la détermin...

En haut : en octobre 2017, Charles Leclerc fêtait en famille - rue Caroline - son titre de champion de Formule 2. Un an plus tard, après une première saison en F1, il rejoint l'écurie Ferrari. À gauche : Charles, en 2018, lors de son premier Grand Prix F1 à Monaco, sous les couleurs d'Alfa Romeo Sauber. A droite : Alors entouré de Jules Bianchi, l'ami et frère disparu, et Felipe Massa, pilote de la Scuderia entre 2006 et 2013.

Charles Leclerc hisse haut les couleurs de Monaco

Formule1: le Monégasque Charles Leclerc remplacera Kimi Räikkönen chez Ferrari e...

On connait les dates des Grands Prix de F1 du Castellet et de Monaco pour 2019

Après le tour de chauffe à Gap, le Rallye Monte-Carlo est prêt à démarrer

Mis à jour le 24/01/2018 à 21:04 Publié le 24/01/2018 à 21:00
Vice-champion du monde 2017, le Belge Thierry Neuville (Hyundai) a signé le meilleur temps de l'épreuve spéciale d'essais à Gap.

Vice-champion du monde 2017, le Belge Thierry Neuville (Hyundai) a signé le meilleur temps de l'épreuve spéciale d'essais à Gap. Photo Jo Lillini

Après le tour de chauffe à Gap, le Rallye Monte-Carlo est prêt à démarrer

Aux portes de la préfecture des Hautes-Alpes, le Belge Thierry Neuville (Hyundai i20) a signé le meilleur temps de l’épreuve spéciale d’essais. Place maintenant au départ de la manche d’ouverture du championnat du monde des rallyes programmé ce jeudi (17h50) à Monaco.

Les moteurs sont chauds. Et les routes verglacées à souhait. Les 68 équipages participant au Rallye Monte-Carlo, 86e du nom, peuvent donc partir à la chasse au chrono.

Avant la cérémonie de départ fixée en Principauté, place du Casino, ce jeudi après-midi, c’est à Gap, la plaque tournante de l’épreuve, que les premiers rugissements mécaniques ont résonné. Principal temps fort de la veillée d’armes, la traditionnelle séance d’essais collectifs, alias le "shakedown", s’est déroulée sur un tracé de 3,35 km où le Belge Thierry Neuville (Hyundai i20 Coupé), héros malheureux de l’édition précédente, a signé le temps de référence.

En quête d’une cinquième victoire d’affilée dans son jardin gapençais, Sébastien Ogier (Ford Fiesta) s’est classé septième.

Et maintenant? Direction le Rocher, théâtre comme d’habitude de la cérémonie de départ. Une fois accomplies les photos officielles des voitures (15h15) et des équipages (15h35) devant le Casino, la Fiesta du quintuple champion du monde effectuera son premier pointage sur le podium de lancement à 17h50.

Les concurrents négocieront ensuite deux spéciales nocturnes.

Retour à Gap via Thoard-Sisteron (ES 1) et Bayons-Bréziers (ES 2).

"Une entrée en matière extrêmement difficile qui pourrait générer d’emblée quelques grands écarts", dixit Ogier.


Le classement du shakedown : 1. Neuville-Gilsoul (Hyundai) 2’00’’2, 2. Sordo-Del Barrio (Hyundai) à 0’’1, 3. Tänak-Jarveoja (Toyota) à 0’’5, 4. Meeke-Nagle (Citroën) à 0’’7, 5. Mikkelsen-Jaeger (Hyundai) à 0’’8, 6. Latvala-Anttila (Toyota) à 1’’3, 7. Ogier-Ingrassia (Ford) à 1’’4...


La suite du direct