“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

"L'Or des Pharaons" se classe en seconde position des expositions les plus visit...

Des paysages et des visages représentant le temps et la vie qui coule.

Bruno Murialdo, le Piémont mis en lumière L'Union Bouliste Carnolésienne régale

L'exposition a lieu jusqu'à dimanche 23 septembre.

Èze : exposition à quatre mains à la galerie municipale

PHOTOS. Le prince Albert-II inaugure l'exposition Art-Bre à Roquebrune-Cap-Marti...

Guillaume Lo Monaco devant sa fausse bombe représentant le drapeau européen.

Guillaume Lo Monaco présente son univers à la Galerie G

Menton rend un nouvel hommage à Séverin Wunderman sans qui le musée Cocteau n'aurait jamais vu le jour

Mis à jour le 26/06/2018 à 07:36 Publié le 26/06/2018 à 05:11
Le maire de Menton, Jean-Claude Guibal, entouré de la famille Wunderman.

Le maire de Menton, Jean-Claude Guibal, entouré de la famille Wunderman. Photo A.R.

Menton rend un nouvel hommage à Séverin Wunderman sans qui le musée Cocteau n'aurait jamais vu le jour

A l'occasion des dix ans de la mort du donateur sans qui le musée Cocteau n'aurait pu exister, une plaque a été apposée à l'entrée de l'établissement. En présence de sa descendance

Une nouvelle plaque commémorative orne depuis hier l'entrée du musée Jean Cocteau. Pile en dessous d'un autre écriteau célébrant l'inauguration de l'établissement culturel, en 2011. Pile dix ans après que Séverin Wunderman s'est éteint à Nice. Plus qu'un symbole pour qui sait que sans la donation du grand collectionneur de Cocteau, le musée mentonnais n'aurait jamais éclos. Quelques mots viennent ainsi le rappeler à ceux qui seraient tentés d'oublier: "La ville de Menton remercie Severin Wunderman, 1938-2008, donateur de la collection".

"Dans la vie il y a les taxes et la mort"

Évoquant un homme "extraordinaire", un "être humain somptueux", le maire, Jean-Claude Guibal, rappelle au public quelques anecdotes. Traduites en anglais à l'attention des nombreux...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct