“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'exposition a lieu jusqu'à dimanche 23 septembre.

Èze : exposition à quatre mains à la galerie municipale

PHOTOS. Le prince Albert-II inaugure l'exposition Art-Bre à Roquebrune-Cap-Marti...

Guillaume Lo Monaco devant sa fausse bombe représentant le drapeau européen.

Guillaume Lo Monaco présente son univers à la Galerie G

À la place de l'ancien Sporting d'hiver, un ensemble de sept bâtiments occupe désormais l'espace avec une esplanade en son centre.

One Monte-Carlo : un nouveau quartier éclôt

Vous voulez vous offrir une oeuvre de Ben? L'artiste met en vente une pièce monu...

Le Conseil national vent debout contre les violences

Mis à jour le 09/03/2016 à 05:09 Publié le 09/03/2016 à 05:09
La présidente de la commission des Droits de la Femme et de la Famille, Béatrice Fresko-Rolfo (à droite), a souhaité mettre en lumière le travail très engagé de l'artiste Owanto.

La présidente de la commission des Droits de la Femme et de la Famille, Béatrice Fresko-Rolfo (à droite), a souhaité mettre en lumière le travail très engagé de l'artiste Owanto. Jean-François Ottonello

Le Conseil national vent debout contre les violences

Le Conseil national a célébré hier soir la Journée de la Femme avec le vernissage d'une exposition de l'artiste Owanto, engagée sur le thème de la lutte contre les violences

Un travail engagé, une véritable réflexion sur la thématique des violences faites aux femmes et plus particulièrement celui des mutilations génitales. L'exposition de l'artiste Owanto, dont le vernissage a eu lieu hier soir au Conseil national à l'occasion de la Journée de la Femme, suscite le débat, ouvre la discussion. C'est bien la raison pour laquelle...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct