“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Des paysages et des visages représentant le temps et la vie qui coule.

Bruno Murialdo, le Piémont mis en lumière L'Union Bouliste Carnolésienne régale

L'exposition a lieu jusqu'à dimanche 23 septembre.

Èze : exposition à quatre mains à la galerie municipale

PHOTOS. Le prince Albert-II inaugure l'exposition Art-Bre à Roquebrune-Cap-Marti...

Guillaume Lo Monaco devant sa fausse bombe représentant le drapeau européen.

Guillaume Lo Monaco présente son univers à la Galerie G

À la place de l'ancien Sporting d'hiver, un ensemble de sept bâtiments occupe désormais l'espace avec une esplanade en son centre.

One Monte-Carlo : un nouveau quartier éclôt

Fedoroff ou le goût des autres

Mis à jour le 17/11/2016 à 05:08 Publié le 17/11/2016 à 05:08

Fedoroff ou le goût des autres

L'amateur d'art a passé sa vie à tendre la main à de jeunes artistes qui s'apprêtent à découvrir le feu des enchères à Paris. Artcurial expose certains lots, aujourd'hui, quai Antoine-1er

Cher Michel, ta vie est un roman à la Tolstoï, une vie fulgurante et riche dédiée à la création, aux artistes et à diffuser auprès de cette communauté artistique avec ta faconde des conseils précieux sous la forme de haïkus. Ton adage que tu aimais répéter "Il vaut mieux un peu de beaucoup que beaucoup de rien" résonne toujours comme la philosophie d'une vie d'un réel esthète que tu as été, toujours en quête d'aventures et de nouveautés, toujours à l'écoute des mutations culturelles et technologiques du monde culturel en mouvement. »

La plume amicale et inspirée de Jérôme Sans, critique d'art reconnu et ancien directeur du Palais de Tokyo, se suffit pour portraitiser Michel Fedoroff. La parole d'un ami qui intervient à...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct