“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

"L'Or des Pharaons" se classe en seconde position des expositions les plus visit...

Des paysages et des visages représentant le temps et la vie qui coule.

Bruno Murialdo, le Piémont mis en lumière L'Union Bouliste Carnolésienne régale

L'exposition a lieu jusqu'à dimanche 23 septembre.

Èze : exposition à quatre mains à la galerie municipale

PHOTOS. Le prince Albert-II inaugure l'exposition Art-Bre à Roquebrune-Cap-Marti...

Guillaume Lo Monaco devant sa fausse bombe représentant le drapeau européen.

Guillaume Lo Monaco présente son univers à la Galerie G

Albert II inaugure l'exposition d'une femme d'exception

Mis à jour le 04/03/2016 à 05:13 Publié le 04/03/2016 à 18:22
Albert II de Monaco a parcouru l’exposition où de nombreuses photos de Jackie Kennedy, de son mari John Fitzgerald Kenney et de la princesse Grace tapissent les murs de la Galerie Ferrero.

Albert II de Monaco a parcouru l’exposition où de nombreuses photos de Jackie Kennedy, de son mari John Fitzgerald Kenney et de la princesse Grace tapissent les murs de la Galerie Ferrero. Photo Frantz Chavaroche

Albert II inaugure l'exposition d'une femme d'exception

L'exposition "Elle s'appelait Jackie", inaugurée jeudi, est à découvrir jusqu'au 29 mai à la Galerie Ferrero à Nice.

Des photos de Jackie Kennedy et de son président de mari, partout… Partout sur les murs blancs de la Galerie Ferrero à Nice. Des instantanés qui racontent la vie d'une femme hors du commun. Au destin si tragique.

Des photos que le prince Albert II de Monaco a découvert, jeudi, lors de l'inauguration de l'exposition «Elle s'appelait Jackie», de Frédéric Lecomte Dieu, qui raconte l'histoire de la femme du 35e président des États-Unis. L'un des biographes les plus réputés de la famille Kennedy.

Une visite d'autant plus importante, et émouvante, pour Albert II, qu'au hasard de l'exposition, c'est le visage gracile de sa mère qui apparaît à de nombreuses reprises. Grace Kelly que l'on voit par exemple au chevet du président, délicatement penchée sur le lit. «Un autre jour, sur l'idée de Jackie, la princesse Grace s'est habillée en infirmière pour aller voir John Fitzgerald Kennedy. Il ne l'a pas reconnue», raconte, exalté, Frédéric Lecomte Dieu, passionné et passionnant.

Sur une autre photo, les deux femmes, se regardent, droit dans les yeux, qu'elles avaient si jolis. Deux femmes complices. Elles qui partageaient un destin hors normes.

«Elle s’appelait Jackie». Du 4 mars au 29 mai 2016 à la Galerie Ferrero, 6, rue du Congrès, 06.000 Nice. Tel. 04.93.88.34.44


La suite du direct