En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur notre politique de cookies.

samedi 25 octobre 2014

21°C

S'inscrire?

Publié le
Réagir Imprimer Envoyer Partager Partager sur facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur Linkedin
share-logo
médias ›12
Le rallye historique a fond sur la neige - 15862452.jpg
Sur les routes enneigées, les concurrents s'en sont donné à cœur joie.Jo Lillini
Partager

Arrivée en début d’après-midi pour les 236 concurrents encore en lice

Après avoir arpenté les routes enneigées, le Monte Carlo historique sera de retour en Principauté aujourd'hui en début d'après-midi (vers 14 h 30). Dernier repos du guerrier avant l'étape finale de nuit. 236 concurrents restent en course après cinq épreuves de régularité.

Rappelons que la première a été annulée mardi entre Sospel et Lucéram suite à la chute d'un arbre au col de l'Ablé. Après une première étape de classement très difficile pour tous les équipages en raison de conditions météorologiques extrêmes sur le sud-est, un premier classement a été établi hier soir lorsque tous les véhicules ont été placés en parc fermé à Valence.

Le vainqueur de l'édition 2012 figure nécessairement dans les 50 premiers du général, car tous sont des spécialistes des épreuves de régularité. Jean-Pierre Coppola et Olivier Sussot (Fr) sur une Alpine A 310, sont en tête à l'issue de cette première journée et précèdent les Italiens Mario Sala et Maurizio Torlasco au volant d'une Porsche 911 et les Belges José Lareppe et Joseph Lambert sur Opel Kadett Gte.

Le premier équipage monégasque, Raffaello Raimondo et Marco Galegari sur Innocenti Mini Cooper sont à l'affût d'une place sur le podium. Aujourd'hui dès 6 heures, les concurrents quittent la capitale drômoise en direction de la Principauté, avec au programme deux zones de régularité : St Nazaire le Désert-La Motte Chalancon, et La Tour sur Tinée-Utelle avant un passage obligé pour un contrôle horaire à La Turbie.

Une dernière nuit pour un grand vainqueur

Pour cette dernière nuit, à l'inverse du Rallye Monte Carlo WRC, ce ne sont pas les soixante premiers qui seront autorisés à prendre le départ mais tous les compétiteurs encore en course. Trois épreuves et pas des moindre, Moulinet- col du Turini - La Bollène-Vésubie, puis Pont de Clans - Tournefort via Massoins et Villars-sur-Var et pour terminer Loda - col St Roc - La Cabanette - col de l'Orme, col de l'Ablé et col de Braus sont au programme de cette dernière nuit.

Dès 20 h 30, le premier concurrent quittera le quai Albert 1er qu'il ne rejoindra que samedi matin vers 2 heures. Comment passer du mythe à la légende ? Pour cela il suffit d'écouter les concurrents raconter leur périple sur les routes du « Monte » historique pour comprendre. « Dantesque, incroyable, je n'avais jamais vu cela, on se croirait en Suède : glace vive et neige, paysages magnifiques, c'est un véritable Rallye Monte-Carlo que nous vivons ».

Les concurrents ont galéré toute la nuit de lundi à mardi lors de l'étape de concentration pour rejoindre Barcelonnette mais également mardi sur les routes du sud-est de la France. Mardi matin, compte tenu des circonstances exceptionnelles, la direction de course a autorisé 257 concurrents à prendre le départ de l'étape de classement entre Monaco et Valence.

Vingt-cinq concurrents ont abandonné pour diverses raisons (panne, incident) lors de cette étape et dix ont été mis « hors course ». Du grand spectacle donc, et des pilotes à aller applaudir en début d'après-midi sur le port Hercule.

Le délai de 15 jours au-delà duquel il n'est plus possible de contribuer à l'article est désormais atteint.
Vous pouvez poursuivre votre discussion dans les forums de discussion du site. Si aucun débat ne correspond à votre discussion, vous pouvez solliciter le modérateur pour la création d'un nouveau forum : moderateur@nicematin.com

Le vote
La prolongation de Claude Puel est-elle une bonne chose pour l'OGC Nice?
La prolongation de Claude Puel est-elle une bonne chose pour l'OGC Nice?
  • Oui
    53%
  • Non
    47%
  • Toute l'actu OGC Nice
  • Toute l'actu AS Monaco
  • Toute l'actu AS Cannes
  • Toute l'actu AS Cannes volley
  • Toute l'actu RC Cannes
  • Toute l'actu Le Cannet
Newsletter - L'instantané de 11h

Recevez chaque jour par mail l'actualité qui fait la Une dans votre région !