En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur notre politique de cookies.

mercredi 30 juillet 2014

20°C

S'inscrire?

Cannes ›

Publié le  - 6
Réagir Imprimer Envoyer Partager Partager sur facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur Linkedin
share-logo
Partager

Un gag digne de Jean-Yves Lafesse ! Mais qui cette fois n'a pas fait rire tout le monde du côté de Mandelieu. Pourtant, en cette journée de la femme, ce Cannois de 27 ans avait peut-être l'idée de sublimer, à sa manière, la gent féminine à travers un petit film. C'est la méthode, le cadrage et l'angle de prise de vue qui se sont avérés plus douteux. Ce 8 mars donc, en fin de matinée, l'homme pénètre dans l'hypermarché Géant Casino du quartier mandolocien de Minelle. Au hasard des rayons, il cherche une proie à filmer. Et finit par repérer une femme d'une soixantaine d'années dans l'espace cosmétique. Discrètement, il s'approche d'elle. Toujours sans se faire voir, il s'accroupit Smartphone en main et tend son appareil caméra enclenchée sous la jupe de la pauvre dame. Qui ne se rend compte de rien. L'homme s'écarte enfin et se met à l'abri des regards pour observer la séquence qu'il vient de tourner.

En deux prises

Pas assez nette à son goût, il y retourne et réitère le même manège avec sa victime qui ne remarque toujours rien. Mais la vidéosurveillance du magasin, elle, n'est pas aveugle. Et les vigiles ne tardent pas à repérer le malotru. Conduit et entendu à la gendarmerie, il déclare qu'il a juste eu une pulsion. Dans le téléphone, les militaires ne retrouvent pas d'autres vidéos, mais, en poussant leurs investigations, ils découvrent que l'individu a déjà été condamné pour délits sexuels. Il sera convoqué devant le tribunal correctionnel de Grasse en juillet. Et d'ici là, plus question de jouer les cinéastes.

Le délai de 15 jours au-delà duquel il n'est plus possible de contribuer à l'article est désormais atteint.
Vous pouvez poursuivre votre discussion dans les forums de discussion du site. Si aucun débat ne correspond à votre discussion, vous pouvez solliciter le modérateur pour la création d'un nouveau forum : moderateur@nicematin.com

Vos derniers commentaires
11/03/2012 à 14h15

COmme la chanson de souchon ! et alors ? Et que dire de toutes les femmes qui se baladent presque à poil lorsque que le beau temps sort sur les plages de France et de Navarre... On s'offusque de quoi durant cette époque ? Il faudrait les tenants et les aboutissants de cette affaire et non pas un seul titre..

10/03/2012 à 23h09

A surveiller de trés prés il peut passer à un stade supérieur et devenir dangereux.

10/03/2012 à 16h50 | 1

Il doit regretter les jupes de sa mère. Docteur, y a un médoc pour ça ?

10/03/2012 à 12h31 | 1

Déjà condamné et en plus gérontophile... Celui la faut pas le lâcher

10/03/2012 à 12h09 | 1

filmer sous les jupes d'une dame de cet age il faut etre timbré!!!!!il doit avoir un sacré probleme le pauvre,quelques mois a l'ombre dans une cellule et non sous les jupes ne lui ferait pas de mal