Avec son tir parsemé de bugs, hier soir, la Bulgarie n’aura pas réussi à faire oublier la sublime prestation portugaise de samedi dernier. Photo Cyril Dodergny

VIDÉO. Le Portugal remporte le concours pyromélodique de Monaco 2018

Les Portugais avaient fait forte impression, samedi dernier, avec un tir jugé parfait à bien des égards. Ce samedi soir, la Bulgarie, dernier candidat en lice, n’aura pas changé le cours de l’histoire.

Avant que l’équipe bulgare n’ouvre les hostilités dans le ciel monégasque, ce samedi soir à 21h30 pétantes, le jury du concours international de feux d’artifice, rebaptisé cette année "Monaco Art en ciel", était encore sous le charme du tir portugais du samedi précédent.

"Le Portugal a réalisé un tir sans failles, confiait le président André Campana en fin de journée. L’impression générale était magnifique, le choix de la musique parfait, les tableaux et les couleurs superbes." Bref, le tir portugais était son préféré, devant l’Espagne et l’Italie.

Les Bulgares allaient-ils créer la surprise? Non. Durant les vingt minutes du feu d’artifice, durée imposée par le règlement, plusieurs incidents ne passeront pas inaperçus.

Le Portugal l’emporte donc et succède à l’Autriche (2017), la Belgique (2015), l’Angleterre (2014 et 2012), l’Espagne (2013) et la Pologne (2011). Une victoire indiscutable.

Cliquez ici pour voir le contenu