Une souscription lancée pour des maisons d'urgence

Lauréats du concours Lépine, le Sospellois Dominique Tallarida et son ami Denis Mary s'apprêtent à commercialiser leur concept d'habitat humanitaire. Ils ont besoin d'un dernier coup de pouce

Au commencement était un rêve. Pas une utopie, non. Un rêve, un vrai. Fabriqué la nuit du 27 mars 2014 par le cerveau de Dominique Tallarida.

Un rêve de panneaux en bois recyclé, qui, une fois assemblés, permettrait de créer des habitations d'urgence. Mais pas n'importe lesquelles : des maisons durables, antisismiques, anticycloniques, écologiques, bioclimatiques, résistantes au feu et aux intempéries. Autrement dit : le nec plus ultra de l'abri humanitaire, en mesure d'offrir un avenir aux hommes après toutes les catastrophes imaginables.

Cette vision, le Sospellois s'est depuis attaché à la retranscrire - scrupuleusement - dans la réalité. « Je me suis vu monter ce panneau. Et quand je me suis réveillé à 4 h 30 du matin, je me suis dit que ce serait drôlement bien. Alors on a fait des dessins et des maquettes avec mes enfants. » Avant de soumettre le projet à son ami de longue date Denis Mary. Avec qui il s'est aussitôt...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter