"Un vrai spectacle": la relève de la garde, une attraction phare à Monaco

La relève de la garde attire chaque jour des centaines de touristes fascinés par cette cérémonie codifiée qu’ils considèrent comme une véritable étape de leur séjour en Principauté.

Tous les jours, à 11h55, place du Palais, lorsque l’horloge retentit, les carabiniers du prince exécutent la relève de la garde. Un rendez-vous privilégié des touristes.

Une demi-heure avant le début de la cérémonie, ils sont déjà des centaines à s’amasser place du Palais pour être sûrs d’être bien placés.

"Étape obligée"

"Nous sommes venus voir comment ça se passe. La famille princière, c’est quelque chose. Pour nous, c’est un moment très sérieux et intéressant", confie Caroline, venue de Suisse avec son mari.

Non loin d’eux, Christine, Pascal et leurs deux enfants attendent impatiemment le début de la relève: "On est en vacances dans les environs. La relève de la garde est une étape obligée dans notre excursion à Monaco!"

La relève de la garde est même devenue une des attractions principales de Monaco. Christophe Brico, à la direction du tourisme, explique: "C’est un peu du même ordre que celle de Londres, en plus petit certes. Les gens aiment bien les expressions du protocole et les expressions cérémoniales de l’État."

"Un vrai spectacle"

Pendant les sept minutes que dure la relève de la garde, un étrange silence envahit la place du Palais. Brisé seulement par quelques cris d’enfants et le son des tambours et des clairons des carabiniers de l’Orchestre.

La garde montante prend la place de la garde descendante, sous les yeux et les objectifs des nombreux touristes. Une fois la cérémonie terminée, et chacune de ses étapes photographiées sous toutes les coutures, les touristes se dispersent aussitôt.

C’est la première fois que Thomas et Lorraine viennent à Monaco: "C’est très codifié et l’orchestre donne du rythme. Ça fait partie du folklore!" Même son de cloche du côté d’Ugo, venu d’Italie: "J’ai beaucoup aimé, c’est très particulier. C’est un vrai spectacle!"

3 questions au Commandant Martial Pied

Martial Pied, commandant en second et officier sécurité incendie à la Compagnie des carabiniers du Prince depuis un an, dévoile ici les dessous de la relève de la garde.

Quelles sont les missions des carabiniers?
"Assurer la sécurité du prince et de la famille souveraine au sens large, c’est-à-dire assurer la sécurité du Palais et de la place du Palais, et celle de la résidence du souverain à Roc Agel. Les missions sont très variées. Et chaque carabinier, pendant une semaine, évolue entre ces postes."

Les carabiniers de l’Orchestre ne se consacrent-ils qu’à la relève musicale?
"À la base, tout le monde est carabinier et après il y a des spécialités: musiciens, plongeurs, motards, conducteurs… Un musicien peut être à l’intérieur mais il sera privilégié pour assurer la relève musicale. Après, il va monter la garde, aux côtés de ses camarades. Le musicien a aussi pour rôle de participer aux prestations de l’orchestre tout au long de l’année. 10 à 15 % de leur emploi du temps est consacré à l’Orchestre, le reste, c’est du protocole."

Pourquoi la relève de la garde est-elle devenue une attraction touristique?
"C’est une cérémonie protocolaire qui est devenue une attraction du fait de la rigueur des carabiniers car c’est le moment, pour eux, de se mettre en valeur et de démontrer aux touristes et à la population leur savoir-faire. C’est quelque chose qui plaît car je pense que chacun aime tout ce qui a trait aux militaires et nous sommes une unité militaire. C’est vraiment quelque chose de fabuleux pour les gens. Parfois, on a des applaudissements!"

Le commandant Martial Pied Photo Jean-François Ottonello