Un parvis sécurisé comme la Promenade des Anglais

Finis les protèges-câbles disgracieux, et il faut bien le dire casse-gueule, disséminés sur les pavés du parvis du stade Louis-II.

Finis les protèges-câbles disgracieux, et il faut bien le dire casse-gueule, disséminés sur les pavés du parvis du stade Louis-II. Un enfer surtout pour les personnes à mobilité réduite.

« Il y avait quelques tirages de câbles pour la télévision qui cheminaient sur les passages piétons, ils passeront désormais en souterrain », se réjouit le conseiller de gouvernement-ministre de l'Intérieur, Patrice Cellario, qui rappelle que des aménagements...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter