Après la prise d'armes, le lieutenant Chauvet a pu se présenter de façon plus informelle. DR

Un nouveau lieutenant pour la compagnie de gendarmerie de Cap-d'Ail, Èze et La Turbie

C'est un homme d'action qui a pris ses fonctions jeudi à la tête de la compagnie de gendarmerie de Cap-d'Ail, Èze et La Turbie. À 45 ans, le lieutenant Laurent Chauvet a officiellement été présenté à sa brigade lors d'une prise d'armes sous les ordres du commandant Maumy et devant ses homologues de la région.

Une cérémonie militaire millimétrée et très officielle à laquelle ont assisté les maires des communes concernées, mais également les représentants des forces de l'ordre monégasques et italiennes avec lesquelles le lieutenant Chauvet va désormais travailler.

Ainsi, Sûreté publique, carabiniers du prince et pompiers monégasques étaient-ils présents aux côtés des représentants des carabiniers italiens et des élus de la ville.

De l'outre-mer à Cap-d'Ail

À l'issue de cette prise d'armes, une autre cérémonie, plus officieuse et moins protocolaire, a eu lieu dans la salle des mariages de la mairie de Cap-d'Ail où le lieutenant Chauvet, sous le regard des Amoureux de Peynet, a pu se présenter et donner ses objectifs.

Âgé de 45 ans, le militaire a passé vingt-cinq ans en gendarmerie mobile. Il a travaillé pendant dix-sept ans en escadron à Versailles avant de faire un stage d'intervention spécialisée qui lui a permis d'intégrer une antenne en outre-mer du GIGN.

Il s'est donc envolé pour la Guyane avec sa famille où, après quelques mois, un guet-apens et quelques balles dans la peau l'ont forcé à quitter son affectation. Direction Nouméa en Nouvelle-Calédonie où il a été chef de groupe de l'antenne GIGN locale pendant cinq ans.

Ce papa de deux adolescentes a ensuite passé le concours d'officier et a demandé à être affecté à Cap-d'Ail où il succède au lieutenant Florie Escudier.

Le lieutenant Chauvet a expliqué ses priorités pour cette nouvelle affectation, qui passent par la lutte contre les incivilités sur la route, le maintien de l'ordre et de la tranquillité pour Cap-d'Ail, Èze et La Turbie, tout en continuant la lutte contre le terrorisme et les migrations illégales.