Autour du noyau dur d'UM - Jean-Louis Grinda, Jean-François Robillon et Bernard Pasquier - ceux qui les ont rejoints : Jean-Charles Allavena et Jean-Michel Rapaire, de Renaissance. Cyril Dodergny

UM veut donner le tempo à la pré-campagne L'amendement budgétaire au programme

L'équipe d'Union monégasque multiplie les propositions dans son programme de campagne. Notamment dans les domaines des finances publiques, où les candidats prônent la prudence

Challengers mais pas outsiders ? Partie première dans la course aux élections nationales, la liste Union monégasque entend faire parler d'elle et battre la mesure dans la pré-campagne.

« Nous sommes en vitesse de croisière », assure Jean-Louis Grinda, conscient de ne pas avoir le statut de favori. Mais il veut faire vivre cette pré-campagne et initier les débats.

À l'occasion d'un rendez-vous avec la presse hier après-midi, les membres de la liste, après avoir parlé éducation et jeunesse il y a deux semaines, et avant d'évoquer la qualité de vie dans quelques jours, ont formulé des propositions dans le domaine des finances publiques.

Protéger la retraite des...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter