Pour l'heure, la bretelle de Beausoleil est utilisée comme une voie de service. Cyril Dodergny

Toutes les questions que vous vous posez sur la bretelle de Beausoleil d'accès à l'A8

Après des années de tergiversations et de lenteurs administratives, le projet visant à désasphyxier la commune de La Turbie est sur le point d'aboutir. Une validation du Conseil d'État est attendue.

Il est de ces projets où il paraît bien délicat de se prononcer sur une date d'inauguration, tant les lenteurs administratives et blocages tous azimuts prennent le dessus. Des dossiers plus communément qualifiés d'Arlésienne. La bretelle de Beausoleil est de ceux-là.

Deux décennies que les élus locaux clament la nécessité vitale d'ouvrir cette voie de service pour désasphyxier La Turbie qui souffre quotidiennement du ballet de véhicules se rendant en Principauté. Avec, comme point d'orgue de la contestation, une manifestation des élus du département en 2015. Aujourd'hui, le dossier semble avancer à grands pas.

"On a eu la confirmation que cette ouverture aura bien lieu. Cette fois-ci, il n'y aura plus de marche arrière", martèle même Jean-Jacques Raffaele. Le maire de La Turbie y voit le bout du tunnel. D'autant plus vrai que la bretelle de Beausoleil est le seul projet retenu pour les...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter