Incommodés par les odeurs de chanvre, les voisins ont alerté la Sûreté publique, qui est intervenue dans cet immeuble tout proche de la caserne des Carabiniers. Jean-François Ottonello

Sursis et amendes pour une famille fumeuse d'herbe

Qui n'a jamais fumé un joint ?

Qui n'a jamais fumé un joint ? Ou respiré les exhalaisons pernicieuses d'herbe ? De telles questions ne se posaient pas pour une mère quinquagénaire et ses deux filles d'une vingtaine d'années. Cette sorte de « famille pétard » avait une vie bien rangée. Mais mère et filles flirtaient pourtant avec l'illégalité en étant très portées sur la fumette. Au point de transformer une pièce de leur logement en « fumerie de haschich », jusqu'à incommoder leurs voisins de l'immeuble Saint-Sébastien, situé dans le quartier des Moneghetti, qui se plaignaient des fortes odeurs de cannabis. Ils finiront par alerter la Sûreté publique…

Les trois prévenues ont comparu mardi devant le tribunal correctionnel pour détention et usage de stupéfiants. La mère a écopé d'une peine de douze mois d'emprisonnement avec sursis, placement sous le régime de la liberté...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter