Quand il ne dessine pas des bateaux de luxe, l'Italien de 44 ans enfile sa combinaison et vole. Malgarini

Stefano Pastrovich : Développer l'aviation ici

Entrepreneur naval accompli, pilote de planeur puis voltigeur aguerri sous licence monégasque... Enfant, Stefano Pastrovich savait déjà ce qu'il voulait faire dans la vie

Au milieu des plans et des photos de bateaux, deux modèles réduits d'avions trônent sur le bureau de Stefano Pastrovich, situé à Fontvieille. Une passion débutée à ses dix ans, lorsqu'il s'amusait à construire et à faire voler des planeurs télécommandés dans sa montagne natale, près de Gênes. Mais lorsque sa mère l'emmène chez l'ophtalmo à 14 ans, c'est la douche froide : il est myope. Son rêve de devenir pilote de chasse s'envole. « Une déception », concède l'Italien de 44 ans, mais qui n'entame pas sa volonté. Il pilotera, quoiqu'il arrive : « On naît pilote, on ne le devient pas. »

À la sueur du front

Envoyé en école de pilotage à San Francisco par ses...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter